Connectez-vous S'inscrire

13 engagements pour la musique en ligne




13 engagements pour la musique en ligne
A l’occasion de la signature des 13 engagements pour la musique en ligne de la médiation Hoog, Beezik, Deezer, le Geste, Orange et Starzik annoncent la création du ESML : le Syndicat des Editeurs de Service de Musique en Ligne.

L’ESML se réjouit qu’un accord regroupant l’ensemble des acteurs de la filière numérique, porté par monsieur Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication, ait été signé le 17 janvier 2011, en conclusion de la mission menée par Emmanuel Hoog.

Suite à cette annonce, Beezik se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Quelques éléments d’info sur BEEZIK.com :

· Lancé en septembre 2009, Beezik s’inscrit directement dans la lutte contre le piratage. Il permet aux internautes de télécharger gratuitement et légalement des singles, grâce à un format publicitaire innovant qui rémunère les ayant droits 10 fois plus qu’un site classique.

· Fondé par deux jeunes entrepreneurs français, il y a un an et demi, BEEZIK.COM a développé une plateforme de téléchargement de musique inédite sur le marché : la musique y est gratuite après visionnage, lors de chaque téléchargement, d’un clip publicitaire de quelques secondes. L’ingénieux modèle et la qualité du format publicitaire de Beezik ont permis de trouver l’équation capable de financer de façon rentable la musique en ligne.

· Depuis sa création en 2009, l’audience du site s’est rapidement développée pour atteindre aujourd’hui 1,6 million de membres inscrits. En moins d’un an, la société est devenue le numéro 1 du téléchargement de musique en France égalant ainsi l’offre iTunes d’Apple sur le single online. L’application mobile de Beezik (iPhone, Blackberry, Samsung, Android…) est également classée dans le top des applications musique les plus téléchargées en France.

· Près de 4 millions de titres peuvent être téléchargés gratuitement sur le site de Beezik, soit les catalogues des principales majors (dont l’intégralité des catalogues d’EMI, d’Universal, Sony s’apprête à finaliser…) et des principaux labels indépendants du marché.

· Les revenus publicitaires générés à chaque téléchargement constituent une source incrémentale non négligeable de revenus pour l’industrie de la musique permettant au catalogue de Beezik de se développer régulièrement.

Fort de son succès, Beezik souhaite étendre son modèle de téléchargement à d’autres contenus premium du web et ainsi développer sa plateforme de monétisation, BeeAD.

Lundi 17 Janvier 2011 - 18:08



Nouveau commentaire :

sur cette page