Connectez-vous S'inscrire

18 et 19 mars 2012 : les activités manuelles artistiques en ébullition !




32 % des Français pratiquent régulièrement, au moins une fois tous les trois mois, une activité manuelle artistique*, quelle qu’elle soit. Alors que 11 % d’entre eux pratiquent au minimum cinq activités manuelles artistiques, on voit que ce marché, qui se compose de nombreuses niches, ne demande qu’à se développer.

C’est la raison d’être du SMAC, rendez-vous annuel des seuls professionnels, qui se tient le lundi 18 et le dimanche 19 mars prochains à la Porte de Versailles à Paris.

Le Salon des métiers et activités de la création (SMAC) est le rendez-vous annuel des revendeurs professionnels et de leurs fournisseurs des secteurs beaux-arts, loisirs créatifs, papeterie créative, image et arts du fil. Il offre à chacun, aux généralistes comme aux plus spécialisés, des néophytes aux plus aguerris, une merveilleuse occasion de découvrir l’ensemble des nouveautés qui animent de façon quasi-permanente ce marché – ou plutôt ces mini-marchés. Car il s’agit en effet de considérer ces activités comme un cumul de niches, lesquelles demeurent particulièrement liées entre elles.

On le voit à la quantité d’activités concernées par ceux qui se disent pratiquants. Si 45 % d’entre eux indiquent qu’ils ne pratiquent qu’une seule activité, 23 % disent en pratiquer deux différentes, et 12 % en pratiquent trois. Ils sont même 18 % à indiquer qu’ils pratiquent sept activités manuelles artistiques et davantage, lesquelles se complètent donc fort souvent entre elles. Il faut aussi dire que leur rapport à la mode et à l’actualité reste très vif. Le budget moyen de ces pratiquants dans les activités manuelles atteint 22,20 € par mois, soit 266,40 € annuels. Ces dépenses atteignent même 416,40 € par an pour l’activité peinture/beaux-arts.

Investir dans ce marché, c’est assurer son propre développement
La réalité du marché des activités manuelles artistiques ne correspond pas à l’image que beaucoup s’en font. Non seulement son volume n’est pas marginal, compte tenu du nombre de consommateurs réguliers concernés, mais surtout ce marché très vivace possède de ce fait un potentiel de croissance très important.

On notera ainsi que parmi ceux qui ne pratiquent encore aujourd’hui aucune activité manuelle artistique, ils sont 16 % à affirmer leur intention de se lancer dans une pratique régulière au cours des six prochains mois.

Ce qui ne peut que contribuer au développement de ce marché, actuellement estimé en France à
752,5 millions d'euros (prix public H.T.), toutes activités manuelles artistiques confondues. Un marché qui pourrait donc s’étendre encore de 50 % !…

En 2012, sous l’effet des modes qui cherchent à coller à toutes les actualités – culturelles, artistiques, sociales et économiques –, les nouveautés, présentées sur le SMAC, sont devenues légion, qui permettront de stimuler ce marché et donc la consommation.

Rendez-vous est donc donné à tous les revendeurs professionnels et aux futurs entrepreneurs
les dimanche 18 et lundi 19 mars, hall 2.1 de la Porte de Versailles à Paris.

Jeudi 9 Février 2012 - 21:30



Nouveau commentaire :

sur cette page