Connectez-vous S'inscrire

24e Victoires de la musique : le palmarès complet




Avec trois trophées lors de cette 24e édition, Bashung totalise 11 Victoires sur sa carrière, un record. Camille, elle, est élue «artiste interprète féminine de l'année».

Première Victoire pour Thomas Dutronc. Crédit photo : AFP.
Première Victoire pour Thomas Dutronc. Crédit photo : AFP.
Chanson originale de l'année. La dernière récompense de la 24e édition des Victoires de la musique revient à Thomas Dutronc, pour «Comme un manouche sans guitare», qui succède au «Double je» de Christophe Willem. La chanson de Thomas Dutronc a été préférée à «Résidents de la République» (Alain Bashung), «La robe et l'échelle» (Francis Cabrel) et «La belle de mai» (Stanislas). Dans cette catégorie, le public devait faire son choix entre les quatre nommés en votant par téléphone ou SMS.
» CLIP - Thomas Dutronc, «Comme un manouche sans guitare»

Artiste révélation du public. Disque d'or six semaines seulement après sa sortie avec son album «Suis-je le gardien de mon frère», le rappeur Sefyu reçoit la Victoire de l'artiste révélation du public. «Je veux dédier ce trophée à tous les ghettos de France, à tous ceux qui sont enfermés ce soir», lance Sefyu en soulevant sa Victoire. Sefyu a été préféré à Julien Doré, Pep's et The Do.
» CLIP - Sefyu, «Molotov 4»

Album de musiques urbaines. Désigné l'an passé artiste masculin de l'année, le slammeur Abd Al Malik a remporté cette année la Victoire du meilleur album de musiques urbaines, pour son opus «Dante». Un disque préféré à «Enfant de la ville» (Grand Corps Malade), «A l'ombre du showbusiness» (Kery James) et «Le regard des gens» (Tunisiano).
» CLIP - Abd Al Malik, «C'est du lourd»

DVD musical de l'année. La Victoire du meilleur DVD musical revient à Vanessa Paradis pour son «Divinydille Tour». L'an passé, Vanessa Paradis avait été la grande gagnante des Victoires avec deux récompenses, artiste interprète féminine et album de chansons/variétés de l'année pour «Divinidylle». Cette année, son DVD a été préféré à «Un tour sur moi-même» (Jean-Louis Aubert), «Comme à la maison» (Christophe Maé) et «Fermeture pour rénovation» (Christophe Willem).
» CLIP - Vanessa Paradis, «Divinidylle»

Vidéo-clip de l'année. Deuxième Victoire pour Julien Doré et ses «Limites». Après la Victoire de l'album révélation de l'année, le jeune artiste reçoit la Victoire du meilleur vidéo-clip de l'année pour son tube. Ce clip, que Julien Doré a coréalisé avec Fabrice Laffont, a été préféré à ceux de «XY» (Kery James), «C'est chelou» (Zaho) et «J'étais là» (Zazie).
» CLIP - Julien Doré, «Les limites»

Artiste de musiques électroniques. C'est au DJ Martin Solveig que revient la Victoire de l'artiste de musiques électroniques de l'année, pour son album «C'est la vie».
» CLIP - Martin Solveig, «C'est la vie»

Album de chansons de l'année. Et de trois ce soir pour Alain Bashung et son «Bleu pétrole», qui reçoit cette fois la Victoire de l'album de chansons de l'année, après avoir reçu les Victoires de l'artiste interprète masculin de l'année et du spectacle musical de l'année. Cette 24e édition est un triomphe pour le chanteur de 61 ans. Il devient l'artiste le plus primé de l'histoire de la cérémonie avec un total de onze Victoires.
» CLIP - Alain Bashung, «Résidents de la république»

Artiste interprète féminine de l'année. Pour l'excellent et très organique «Music hole», Camille reçoit la Victoire de la meilleure artiste interprète féminine de l'année. Dans cette catégorie prestigieuse, elle a été préférée à Anaïs, Yael Naim et Catherine Ringer. «Ce qui me touche ce soir, c'est qu'il y a de très belles choses, il y a des jeunes et il y a des coureurs de fond. Ils me touchent encore plus car ils montrent qu'on peut faire ce métier toute sa vie», s'est-elle émue, en citant Catherine Ringer, Alain Bashung et Jean-Loup Dabadie.
» CLIP - Camille, «Gospel with no lord»

Révélé par la «Nouvelle Star» en 2007, Julien Doré triomphe grâce à son album «Ersatz».
Révélé par la «Nouvelle Star» en 2007, Julien Doré triomphe grâce à son album «Ersatz».
Album révélation de l'année. Salvatore Adamo remet la Victoire de l'album révélation de l'année à Julien Doré pour «Ersatz». Un disque préféré à «En corps étranger» (William Baldé), «Mademoiselle» (Berry), et «A mouthful» (The Do). Révélé en 2007 par le concours de M6 «Nouvelle Star» grâce à un univers artistique atypique, Julien Doré, 26 ans, a publié son premier album en juin dernier et triomphé grâce au tube «Les limites».
» CLIP - Julien Doré, «Les limites»

Album de musique du monde. C'est à la chanteuse et guitariste malienne Rokia Traoré, 35 ans, qu'est revenue la Victoire de l'album de musique du monde, pour le quatrième opus de sa carrière «Tchamantché», sorti en mai 2008. Elle a été préférée à Seun Kuti (le fils de la légende nigériane de l'afro-beat Fela Kuti) Magic System et Slaï.
» CLIP - Rokia Traoré, «Dounia»

Album pop/rock de l'année. Vainqueur dans cette catégorie en 2008, Etienne Daho a remis la Victoire du meilleur album pop/rock de l'année à Arthur H, pour «L'homme du monde». «Des fois j'ai eu l'impression d'être un vilain petit canard, avec ça le canard réintègre la mare», s'est réjoui sur scène le fils de Jacques Higelin. Son opus a été préféré à ceux de Cali («L'Espoir»), Mademoiselle K («Jamais la paix») et Saez («Varosie»).
» CLIP - Arthur H, «Dacing with Madonna»

Artiste interprète masculin de l'année. Olivia Ruiz remet la Victoire de l'artiste interprète masculin de l'année à Alain Bashung, 61 ans. «Ça brille, c'est lourd (...) Ça réchauffe le coeur», dit-il en recevant le trophée. C'est sa deuxième récompense de la soirée, et surtout la dixième de sa carrière, un record historique. Le public lui offre une longue ovation. Il était nommé aux côtés de Francis Cabrel, Manu Chao, Julien Clerc et Christophe Maé. Alain Bashung, qui est atteint d'un cancer du poumon, est encore en lice dans deux autres catégories : album de l'année pour «Bleu Pétrole» et chanson de l'année pour «Résidents de la République».
» CLIP - Alain Bashung, «Résidents de la République»

Groupe révélation scène de l'année. Les BB Brunes sont élus «groupe révélation scène de l'année», notamment pour leur tube «Dis moi». Les BB Brunes sont le groupe chéri des adolescentes et les seuls rescapés de la vague dite des «bébés rockeurs». Ils étaient nommés aux côtés de Micky Green, Moriarty et The Do.
» CLIP - BB Brunes, «Dis moi»

Victoire d'honneur. Après Johnny Hallyday, c'est le parolier Jean-Loup Dabadie qui reçoit une Victoire d'honneur, remise par Julien Clerc. Sur scène, plusieurs chanteurs, dont Martin Rappeneau, Patrick Fiori, Elodie Frégé ou Julien Clerc lui-même ont rendu hommage au parolier à travers un medley des chansons qu'il a écrites. Jean-Loup Dabadie sera intronisé à l'Académie française le 12 mars.

Johnny Hallyday a reçu une Victoire d'honneur, saluant l'ensemble de sa carrière.
Johnny Hallyday a reçu une Victoire d'honneur, saluant l'ensemble de sa carrière. Crédits photo : AFP
Victoire d'honneur. Christophe Maé remet à Johnny Hallyday une Victoire d'honneur, saluant l'ensemble de la carrière du chanteur. «J'offre cette Victoire à mon public», lance-t-il à la salle. Johnny Hallyday, qui a sorti en octobre l'album «Ca ne finira jamais», entamera en mai ce qu'il a annoncé comme étant sa dernière tournée.
» CLIP - Hallyday, «Ça ne finira jamais»

Spectacle musical, tournée et concert. Grand favori de la soirée, cité dans quatre catégories, Alain Bashung remporte sa première Victoire de la soirée, la neuvième de sa carrière, pour sa tournée «Bleu pétrole tour». Il égale ainsi le record jusqu'à présent détenu par Alain Souchon. «Vous m'avez beaucoup aidé, vous êtes irremplaçables», a lancé le chanteur au public. Etaient également nommés les spectacles de Christophe Maé («Comme à la maison»), Camille («Music hole tour») et NTM («On est encore là»).
» CLIP - Alain Bashung, «Résidents de la République»

Les 24e Victoires en chiffres. Les Victoires de la musique ont mobilisé cette année 200 techniciens et 150 artistes dont l'orchestre, tandis que 900 personnes, personnels des maisons de disques et journalistes, ont été accrédités en coulisses. Un village de toile de 1.000 m2 a été édifié sur les parkings du Zénith pour accueillir les loges. 4.700 personnes ont assisté à la cérémonie dans la salle.

Dimanche 1 Mars 2009 - 03:48



Nouveau commentaire :

sur cette page