Connectez-vous S'inscrire

5 minutes de répit pour la planète


L'Alliance pour le Planète relance « 5 minutes de répit pour la planète » le 23 octobre 2007 et demande aux Français d’envoyer un message fort au Grenelle de l’environnement. Eteignez 5 minutes et changez une ampoule !



Le 23 octobre 2007 de 19H55 à 20H00, l'Alliance pour la Planète, collectif de plus de 70 ONG environnementales, appelle les citoyens français à éteindre la lumière pour observer 5 minutes de clair obscur écologique et à changer au moins une ampoule à incandescence par une ampoule à basse consommation. Le but : envoyer un signal fort au Grenelle de l’Environnement.

Le 1er février 2007, l'Alliance pour la Planète avait lancé son premier « 5 minutes de répit pour la planète ». Selon RTE, cette opération avait impliqué 3 millions de ménages en France et avait été reprise dans plusieurs pays européens, puis développé depuis en Australie et aux Etats-Unis.

L’objectif de cette action n’est pas tant d’économiser de l’énergie pour réduire les émissions de gaz à effet de serre que de réfléchir à l’impact de nos comportements sur l’environnement. Il faut plus que 5 minutes d'extinction des lumières pour sauver notre planète. De plus, en changeant au moins une ampoule, l’Alliance rappelle que les économies d’énergie constituent la priorité numéro 1 pour lutter contre les changements climatiques.

« 5 minutes de répit pour la Planète est avant tout une action de mobilisation citoyenne qui symbolise l’engagement de tous pour demander des actions concrètes et ambitieuses pour réduire notre empreinte écologique », déclare Daniel Richard, président du WWF-France et porte-parole de l’Alliance pour la planète.

Les négociations finales du Grenelle devraient s'engager le 24 octobre. Le 23, chaque lumière éteinte sera un brillant appel à des mesures de rupture pour faire entrer notre pays sur la voie de l’excellence environnementale.

« Par cette mobilisation, les Français peuvent aussi envoyer un message citoyen fort aux participants au Grenelle, et particulièrement au Président de la République et au gouvernement : les solutions existent, elles passent par des ruptures sur le nucléaire, l’incinération, les autoroutes et les OGM ! » ajoute Yannick Jadot, directeur des campagnes de campagnes de Greenpeace France et porte-parole de l’Alliance.

Plus particulièrement concernant le dérèglement climatique, l’Alliance rappelle le défi majeur consistant à limiter le réchauffement global en deçà de 2 degrés d’ici 2100, seuil entériné par la communauté scientifique et l’Union européenne et au-dessus duquel les conséquences deviendraient difficilement maîtrisables. Pour cela, il faut impérativement diminuer les émissions de gaz à effet de serre des pays industrialisés d’au moins 30% d’ici 2020 par rapport à 1990. Comme cela a été démontré, c’est un défi que la France peut relever, d’autant que le Facteur 4 d’ici 2050 est inscrit dans la loi française depuis 2005 (loi POPE 13/07/2005).

« Par cette action symbolique et concrète, l’Alliance appelle les citoyens à soutenir ses propositions très réalistes et ambitieuses qu’elle porte dans le Grenelle pour sortir de la crise écologique » explique Anne Bringault, directrice des Amis de la Terre.

« Nous avons un défi à relever ensemble. Nous espérons que tous, particuliers, entreprises, pouvoirs publics, nous éteindrons nos lumières et remplacerons au moins une ampoule à incandescence par une ampoule à basse consommation : Il est temps de joindre nos efforts pour soulager la Terre de la pression constante que nous lui imposons », conclut Serge Orru, directeur WWF-France.

Retrouvez toutes les informations sur cette opération sur www.5minutespourlaplanete.org
et les mesures de l’Alliance sur www.grenellorama.fr

Mercredi 10 Octobre 2007 - 08:26
sur cette page