Connectez-vous S'inscrire

5eme édition de la Nuit des capitaines de soirée

Le 11 octobre 2008




Le 11 octobre 2008 plus de 150 discothèques françaises vont vibrer à l’unisson pour soutenir la cause de l’association Prévention Routière et de la FFSA, et rappeler le message « celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas ». Une occasion à ne pas manquer pour se mobiliser tous ensemble et dire adieu au cocktail ravageur « alcool, drogue et conduite » ! Au programme : fiesta et rencontre d’un troisième type avec des anges gardiens d’une nouvelle génération, qui dorénavant veilleront sur vos soirées et vous aideront à garder les pieds sur terre : les bienveillants Captains’ Angels !

Garder les pieds sur terre avec les Captains’ Angels
Certaines bandes d’amis ont encore du mal à s’accorder d’une seule voix pour désigner celui qui restera sobre… Interminables discussions, courte paille qui tourne mal, détournement de conversation… Vous vous reconnaissez dans cette description ? Pas de panique ! Les Captains’ Angels sont désormais là pour vous servir. Ces anges du 21ème siècle, atypiques et décalés, ont pour mission de désigner votre capitaine de soirée, celui qui protègera votre bande tout en faisant la fête, arrosée de jus de fruits, afin de respecter son pacte : ramener tout le monde à bon port !

Les Captains’ Angels sont joignables à toute heure du jour et de la nuit via SMS en envoyant « angels » au 6 26 26* ou via Internet sur www.rentrerenvie.fr … Connectés avec les anges, il ne vous restera plus qu’à suivre leurs instructions ! Le 11 octobre 2008, les Captains’ Angels sortiront de leur QG pour venir faire la fête avec vous et vous aider à désigner votre capitaine.

Rappelons que deux boissons sans alcool et une entrée gratuite pour une prochaine soirée seront offertes à chaque capitaine ainsi que le bracelet collector des Captains’ Angels.

*Prix d’un SMS + 0,35 Euro

Célébrer le succès de cinq années de sensibilisation
L’opération des capitaines de soirée est un véritable succès qui a su instaurer dans un élan solidaire et friendly une prise de conscience collective des jeunes sur les dangers de la conduite en état d’ivresse. Porté par le formidable élan de mobilisation des jeunes, le message « celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas » est désormais connu de tous!

Instaurer le réflexe capitaine de soirée pour TOUS
Même si les jeunes conducteurs connaissent les risques qu’ils encourent, cela n’empêche pas certains de se les infliger et, pire, de les faire subir à leurs amis. Et bien que la désignation d'un conducteur sobre est une pratique de plus en plus répandue (92% des jeunes déclarent désigner un capitaine de soirée avant de sortir – cf : étude " Les jeunes conducteurs en Europe - 2008), certains jeunes ont encore du mal à passer à l'acte, ou ne le font pas systématiquement. L’association Prévention Routière et la FFSA espèrent donc cette année aller encore plus loin en incitant TOUTES les bandes de jeunes à désigner leur capitaine de soirée lors de leurs sorties festives. Le dispositif a été amplifié en faisant participer cette année plus de 750 bénévoles et 150 discothèques. Jouer le jeu des Captains’ Angels est alors une alternative ludique pour certains et permet de symboliser pour tous cette prise de conscience collective avec humour.

Etude « Les Jeunes conducteurs en Europe »
A l’occasion de la 5e Nuit des Capitaines de soirée, l’association Prévention Routière et les assureurs de la FFSA publient les résultats d’une étude menée auprès de jeunes conducteurs dans 8 pays européens. Cette première étude européenne apporte des éléments de réponses sur les raisons du nombre élevé de jeunes tués et blessés sur les routes en France. Elle révèle également les disparités selon les pays dans la manière de gérer la question de l’alcool et de la conduite : si les jeunes Suédois, Polonais et Anglais sont les plus gros consommateurs d’alcool au cours des soirées, ce sont les Français, avec leurs voisins latins (Espagnols et Italiens), qui prennent le plus de risques au volant. La France est aussi l’un des pays où les jeunes jouent le plus avec les limites légales d’alcoolémie). L’étude montre en revanche que la France est, avec la Pologne, le pays où l’on a le plus le réflexe du capitaine de soirée, mais cela reste encore souvent la personne qui se propose d’elle-même.

Mardi 7 Octobre 2008 - 14:42



Nouveau commentaire :

sur cette page