Connectez-vous S'inscrire

6ème édition des nuits d’Amnesty


Amnesty International France organise du jeudi 21 au dimanche 24 octobre 2010, son événement culturel annuel, les nuits d’Amnesty. Le monde des arts et de la culture s’associe à Amnesty International et place les droits humains sur le devant de la scène pendant quatre jours et quatre nuits. De très nombreuses manifestations culturelles à travers l’hexagone permettront à des artistes d’horizons variés de sensibiliser le public de manière originale et festive, pour la sixième année consécutive.



De très nombreuses manifestations culturelles à travers l’hexagone permettront à des artistes d’horizons variés de sensibiliser le public de manière originale et festive, pour la sixième année consécutive.

La 6ème édition des nuits d’Amnesty s’ouvre dans un mois, du 21 au 24 octobre 2010, pour quatre jours de représentations culturelles en faveur des droits humains dans toute la France.

De Lisieux à Grenoble et de Mulhouse à Avignon, les lieux culturels ouvrent leurs portes aux militants d’Amnesty International France (AIF) et contribuent à mettre les droits humains sur le devant de la scène. Danse sud-africaine avec « Walking next to your shoes » à Mulhouse, théâtre avec « Lila l’Algérienne » à Avignon, concert de Beat Torrent et Beast à Sannois, contes russes en musique à Grenoble… au total, une cinquantaine d’événements sont organisés avec les militants d’AIF dans toute la France.

Les nuits d’Amnesty permettent au grand public d’avoir un contact privilégié avec ceux qui portent le mouvement au quotidien et de découvrir les actions d’Amnesty International en faveur des droits humains à travers une approche singulière. Au fil des éditions, les militants ont confirmé la richesse et l’éclectisme des spectacles proposés. Depuis 2005, des artistes aussi différents que Pierre Arditi, Abd Al Malik, Amadou et Mariam ou Indochine ont participé à ces nuits engagées.

Si, pendant les nuits, Amnesty International France donne un véritable coup de projecteur sur les droits humains, c’est tout au long de l’année que ce mouvement s’associe à l’art et la culture à travers des films, des pièces de théâtre, des concerts, des livres ou des bandes dessinées…. En 2010, cet engagement s’est d’ores et déjà illustré à travers le soutien au film « La Révélation », à la pièce de théâtre « Anna Politkovskaïa : Non rééducable » ou au documentaire « Moi, la finance et le développement durable ».

Mardi 12 Octobre 2010 - 13:48



Nouveau commentaire :

sur cette page