Connectez-vous S'inscrire

A fin juin, le Futuroscope enregistre une hausse de 16% de sa fréquentation.




A fin juin, le Parc a accueilli près de 120 000 visiteurs de plus depuis le début de saison, soit une progression de 16% par rapport à 2009. Une forte attractivité portée par le succès de la nouvelle attraction « Arthur, l’Aventure 4D » et le renouvellement des animations. L’été s’annonce prometteur.

Le Futuroscope poursuit sa forte progression en termes de fréquentation. Au 30 juin, le Parc a accueilli 880 000 visites depuis le début de saison, soit 117 000 visiteurs supplémentaires (+16%) par rapport à la saison 2009.

Cette forte croissance est le fruit d'une augmentation des visites de proximité et, à proportion égale, des courts séjours, confortant la stratégie « resort » du Futuroscope, destination touristique à part entière. La clientèle internationale, quant à elle, reste stable et pèse, malgré la crise, toujours 10% de la fréquentation totale. Le Parc vient par ailleurs ce jeudi 8 juillet d’accueillir son 2 millionième visiteur britannique depuis son ouverture en 1987.

Cette croissance du nombre de visiteurs s’accompagne également d’une hausse significative du chiffre d’affaires (5,7 millions d’euros supplémentaires, soit +20 %).

« La nouvelle attraction « Arthur l’Aventure 4D » créée par Luc Besson participe indéniablement à ce succès. Cette nouveauté, en tête des attractions préférées des visiteurs, reflète bien le savoir-faire du Parc en mixant technologies, effets sensoriels et qualité des décors, dans un partenariat réussi avec Luc Besson et sa société EuropaCorp », souligne Dominique Hummel, Président du Directoire du Futuroscope.

« Cette performance s’explique aussi par l’impact d’une communication ciblée, par conséquent plus efficace, et d’un renouvellement continu des attractions, désormais parfaitement perçu par les familles. L’été est prometteur. La seule inconnue reste la météo qui, l’expérience nous le prouve, peut altérer la fréquentation ».

Vendredi 9 Juillet 2010 - 18:47



Nouveau commentaire :

sur cette page