Connectez-vous S'inscrire

A quelle actrice Jim Carrey déclare-t-il sa flamme?




A quelle actrice Jim Carrey déclare-t-il sa flamme?
"Ceci est un message pour Emma Stone." C'est en ces termes que Jim Carrey, l'air tout tristounet et dépité, introduit sa "déclaration d'amour" à l'actrice américaine, dans une vidéo postée, mercredi, sur son site officiel. "Je voulais que tu saches que tu es belle en tous points", explique-t-il, face caméra, son salon dans le dos.

"Tu n'es pas seulement jolie mais intelligente et bienveillante. Et si j'étais beaucoup plus jeune, je t'épouserais", se prend-il à rêver : "Nous aurions des enfants joufflus avec des tâches de rousseur, nous ririons à longueur de journée, nous irions au camping et nous jouerions au Yahtzee. On se raconterait des histoires de fantômes au coin du feu." "Et le sexe...", ajoute-t-il, avant de perdre son regard (un brin halluciné) hors caméra.

Amour et pipi

Et l'acteur de reprendre, toujours avec cette mine de chien battu : "Et chaque jour que Dieu fait, tu le remercierais parce que j'aurais un âge approprié au tien. Mais ce n'est pas le cas. J'ai 49 ans. J'ai des rides sur le visage et parfois, du gris dans la barbe. Et cela me prend un peu plus de temps pour faire pipi qu'auparavant."

"Quoi qu'il en soit, je voulais que tu saches ce que je ressens", poursuit l'acteur de Dum and Dumber qui conclut : "Je te souhaite une longue carrière, de l'épanouissement personnel et par-dessus tout, de l'amour et de la béatitude. C'est tout." "Je t'aime", mime-t-il, enfin, à sa dulcinée : "Vraiment."

Cette vidéo a rencontré un succès tel que le site de Jim Carrey a été indisponible pendant plusieurs heures. Se réjouissant, jeudi, sur son compte Twitter de son retour en ligne, l'acteur s'explique sur sa démarche : "Mon message à Emma était un sketch de comédie. Mais tout ce que j'ai dit est sincère." "On me demande toujours si je suis rigole ou si je suis sérieux", observe-t-il, s'en tirant par une pirouette : "La réponse est oui."

Samedi 27 Août 2011 - 15:59



Nouveau commentaire :

sur cette page