Connectez-vous S'inscrire

AUSTERLITZ - Sortie digitale le 21 mars




AUSTERLITZ - Sortie digitale le 21 mars
Gil Charvet et Nicolas Robache se connaissent depuis les années de Lycée, dans le centre de Paris. Tous deux multi-instrumentistes de formation classique, ils collaborent ensemble à divers projets et apprennent à créer tant en solo qu'en tandem. Ils s'accordent sur des valeurs communes qui peu à peu, prennent la forme d'une vraie façon de penser la musique. Ce sont les années d'apprentissage.

Le déclic se fait le 11 septembre 2001 ; alors qu'un siècle s'éteint, Austerlitz s'éveille, clin d'oeil à la plus grande victoire française à l'étranger.

Le projet est initié par une volonté commune de bousculer le rock avec une ambition : détruire la dictature de la musique en quatre temps et recréer les formes. Cette vision a un nom , l'asymétrie. Ils vont présenter plusieurs projets d'album, en Français puis en Anglais, mais l'industrie du disque, elle, n'est pas prête à leur prêter main forte. Pendant ce temps le groupe, rejoint par Jocelyn Soler à la batterie, se construit une solide expérience scénique, et une identité forte.

En 2009, les deux musiciens forcent le destin et enregistrent un album entièrement autoproduit, dont le résultat est présenté aujourd'hui. Dire qu'Austerlitz ne ressemble à rien de connu serait stupide. On écrira plutôt que les deux connaissent la musique et son histoire, et là où les autres s'arrêtent, eux continuent de foncer. Deux auteurs compositeurs multi-instrumentistes, qui ont fondé un groupe autour d'une même vision de la musique, épaulés par un batteur de choc. Du rock, oui, et surtout pas cantonné aux 4 temps : libre, instinctif, curieux et bagarreur. Aussi sûr que l'l'Homme est asymétrique et que la nature l'est tout autant, ce siècle sera asymétrique et sa musique le sera également!

Jeudi 24 Février 2011 - 17:54



Nouveau commentaire :

sur cette page