Connectez-vous S'inscrire

AXEL AND THE FARMERS "EP REMIXES"

Sortie le 18 janvier (Bleepmachine / Idol)




AXEL AND THE FARMERS "EP REMIXES"
Après la sortie en juillet dernier de son premier EP "Dream #7", Axel and Farmers revient avec "Dance Hall", un nouvel EP de remixes avant l'album à venir. Il comporte, outre la version album de “Dance Hall”, une version live enregistrée au Studio Pigalle le 13 octobre 2009 et quatre remixes de la meilleure qualité par Blatta & Inesha, El Remolón, Black Devil Disco Club et Fraction.

Blatta & Inesha, classés par XLR8R “parmi les 6 meilleurs party rockers italiens” aux côtes de Crookers, Bloody Beetroots, Congorockn Mowgli et 3IAC, sont le duo de producteurs electro siciliens du moment.

Beat wonky techno house, synthés distordus, vocaux concassés, breaks sauvages, montées dévastatrices, leur version de “Dance Hall” est un remix rave affreux, sale et furieusement dancefloor.

El Remolón est l’alter ego d’Andrés Schteingart, un des producteurs phares de la bouillonnante scène cumbia digital de Buenos Aires en Argentine, mélant aux rythmes traditionnels de la cumbia, au dancehall ou au reggaeton. El Remolón présente un remix cumbia digital de “Bottle Of Rain”, à la croisée du dub minimal allemand (Maurizio, Pole) et de la cumbia villera des quartiers populaires de Buenos Aires (Damas Gratis, Pibes Chorros)... Un travail d’orfèvre.

Black Devil Disco Club alias Bernard Fèvre a connu un destin singulier. En 2004, Rephlex, le label d’Aphex Twin sort un album que d’aucuns pensent être un projet parallèle de Richard D. James et Luke Vibert. Il s’avère que cet album est la réédition du premier LP de Black Devil sorti en… 1978, entre Joy Division, Giorgio Moroder et les débuts de l’italo-disco. Black Devil Disco Club propose une version disco-dub psychédélique, poisseuse et déviante de “Dance Hall” avec des vocaux fantomatiques, des percussions frénétiques, et divers bruitages zinzins.

Fraction est un producteur d’electronica signé sur l’excellent label Infiné (Aufgang, Danton Eeprom, Apparat, Rone, Francesco Tristano). Dans son remix intelligent dance techno (IDM) de “Dance Hall”, une délicate ritournelle synthétique se dessine sur une programmation de micro-rythmes techno-breakbeat destructurés, hommage à l’esthétique du label Warp (Aphex Twin, Squarepusher, Mike Paradinas, etc.)

Vendredi 18 Décembre 2009 - 18:28



Nouveau commentaire :

sur cette page