Connectez-vous S'inscrire

AXEL AND THE FARMERS

Sortie le 23 août 2010




AXEL AND THE FARMERS
Animé par le souffle du rock’n’roll, Axel Concato quitte très jeune sa Normandie natale pour rejoindre Londres et Camden dès 2001. Il y devient claviériste dans divers groupes et tourne, en 2003, au festival texan South by South West

avec un groupe de country-punk (White Russians). Accompagnant Barth avec lequel il a enregistré deux albums, il assure la première partie de la tournée européenne des Pretenders. Sur la dernière date qui a lieu au Bataclan à Paris,

Paul McCartney soi-même, présent dans la salle, viendra féliciter Axel pour ses qualités clavières.

C’est pendant cette même année 2003 qu’Axel Concato forme Axel And The Farmers à Londres avec des musiciens anglais. Rentré à Paris, Axel décide en 2008 de réaliser soi-même l’album d’Axel And The Farmers et de le produire avec le soutien de son éditeur. Il enregistre peu à peu chez lui, puis au Chicken Cottage Studio et au Studio Pigalle avec l’aide de Chab et de Samy Osta. C’est à l’occasion d’un concert de Barth qu’Axel rencontre Mark Gardener, le leader charismatique de Ride,
groupe culte de la scene indie pop du début des années 90 en Angleterre. Les deux compères s’entendent à merveille, Mark lui propose de mixer l’album dans son studio à Oxford.

Le premier EP officiel “Dream #7 EP” (Bleepmachine / Idol) sort en juillet 2009. Parfaite introduction à l’univers pop d’Axel And The Farmers, il recueille les louanges de la presse musicale :
« Le genre d'hymne euphorisant et lyrique que le cinéma ou la pub vont s'arracher. » Les Inrocks ; « Cette chanson est un tube potentiel. » Magic. Le single est alors sélectionné avec un autre titre inédit sur la compilation “Maje En Scène 2”.

En marge de l’album, le deuxième EP “Dance Hall EP” (Bleepmachine / Idol & Topplers) publié en janvier 2010 constitue une échappée ludique plus dancefloor et electro marquée par une mémorable soirée de lancement au Social Club avec Liquid Liquid, Black Devil Disco Club et Mark Gardener. Une fois encore, la presse apprécie : « Ce second single, qui sonne comme du Television en plus groove (...) De la qualité, dans laquelle il y a largement de quoi piocher » Tsugi.

Le 25 février 2010, le groupe fait sa première apparition live à la télévision dans l’émission One Shot Not (Arte) aux côtés de Florence And The Machines. Suivent plusieurs concerts en France et en Angleterre. Une pop finement ciselée cède peu à peu la place à des rêveries noisy pop et shoegaze en apesanteur, auxquelles succèdent des séquences rock et post-punk à la pulsation primale irrésistiblement dancefloor. Un appel à la danse.

C’est le 23 août prochain que sort le premier album d’Axel And The Farmers, opportunément baptisé “Axel And The Farmers”. Un album pop écrit, composé et réalisé par Axel Concato. Dix titres qui résument quelques années de sa vie depuis son exil à Londres jusqu’à son retour à Paris. Un hymne pop euphorisant et rêveur (“Dream #7 EP”), une sucrerie orchestrale romantique et ingénue (“Souvenir”), une ballade onirique, lyrique et nostalgique avec guitare, voix, grand piano et orchestre de cordes (“Bottle Of Rain”), un manifeste krautrock hypnotique et psychédélique (“Electrika”), une ballade pop cinématographique et nocturne (“Billy’s Trouble”), une chanson pop sentimentale, lyrique et poétique (“Lamp Post Lighter”), un cri primal (“Dance Hall”), une divagation pop psychédélique (“Kids”), un hommage surf aux films de série-B (“The American Jaw”), et en guise d’au revoir, une rêverie krautrock pop et atmosphérique (“Red Nose”). Où l’on retrouve les artistes qui l’ont bercé : David Bowie, Brian Eno, Kevin Shields de My Bloody Valentine, Prince, Can, Neu, The Pixies, P.I.L., The Zombies, The Beach Boys, McCartney, Jerry Cole And His Spacemen.

Autour d’Axel Concato à la guitare et au chant, on retrouve bien sûr les fermiers Arnaud Van Colen de Steeple Remove (claviers, choeurs), Sébastien Dousson (basse, choeurs), Romuald Deschamps (batterie). Et quelques invités : Barth (guitare, choeurs), Melody Prochet de My Bee’s Garden (choeurs). Les arrangements de cordes sont écrits par Yoann Le Dantec et Christophe Boissière puis enregistrés au Studio Davout.

Mercredi 23 Juin 2010 - 02:32



Nouveau commentaire :

sur cette page