Connectez-vous S'inscrire

Affaire Banon - DSK: la confrontation aura lieu jeudi




La confrontation décidée la semaine dernière par le parquet de Paris entre Dominique Strauss-Kahn et Tristane Banon aura lieu ce jeudi, au siège de la Brigade financière, dans le XIIIe arrondissement de Paris.

Tristane Banon accuse l’ex-patron du FMI de tentative de viol en 2003, ce qu’il qualifie d’ « imaginaire » et « calomnieux ». Ce dernier a tout de même précisé, lors d’un entretien avec la police, avoir cependant bien essayé d’embrasser la jeune femme.

DSK , qui devrait rentrer mercredi du Maroc où il séjourne actuellement, a fait savoir par ses avocats qu’il se tient à la disposition du parquet.

Le parquet de Paris doit décider prochainement du sort à donner à sa plainte, à savoir l’ouverture d’une information judiciaire ou le classement sans suite. Les poursuites semblent juridiquement peu probables car si les faits, à les supposer avérés, sont qualifiés d’agression sexuelle, ils sont prescrits puisque le délai dans ce cas de figure est de trois ans.

Pour que des poursuites soient possibles, il faut parvenir à caractériser une tentative de viol, le délai de prescription de ce crime étant de dix ans.

Mais pour caractériser une tentative de viol, il faut démontrer un début d’exécution et pouvoir établir que la tentative a échoué pour une raison indépendante de la volonté de l’auteur. Cette démonstration semble compliquée, voire impossible, compte tenu de l’absence d’éléments matériels.

Tristane Banon a annoncé la semaine dernière qu’elle contesterait un éventuel classement sans suite de sa plainte: elle saisira un juge d’instruction pour solliciter une autre analyse.

Lundi 26 Septembre 2011 - 15:34



Nouveau commentaire :

sur cette page