Connectez-vous S'inscrire

Affaire Merah : "La République a des questions à se poser"




Affaire Merah : "La République a des questions à se poser"
François Bayrou jouait gros avec son premier grand meeting au Zénith. L'objectif : relancer sa campagne, alors qu'il se voit devancé par Jean-Luc Mélenchon dans certaines études d'opinion. Ce rendez-vous, où le parti espèrait réunir entre 5.000 et 6.000 personnes, était un moment clé, parce que rare de la campagne des centristes.

Le candidat entendait à la fois y afficher son équipe et prononcer un discours "d'espoir" pour la France face à une "République blessée" dont il entend restaurer l'économie et les valeurs. Le candidat est également revenu sur le drame du Toulouse, alors qu'il avait été vivement critiqué pour ses prises de position, en choisissant de ne pas suspendre sa campagne dans les jours suivant la tuerie de l'école juive.

Lundi 26 Mars 2012 - 03:13



Nouveau commentaire :

sur cette page