Connectez-vous S'inscrire

Affiches Les Infidèles : les plaintes jugées irrecevables




Affiches Les Infidèles : les plaintes jugées irrecevables
Alors qu’il y a quelques semaines, les affiches publicitaires pour le film » Les Infidèles » avec Jean Dujardin et Gilles Lellouche faisaient scandale auprès du public, les plaintes déposées à l’encontre des images de campagnes viennent d’être jugées irrecevables.

Les deux affiches incriminées montraient séparément les deux acteurs dans des positions suggestives surmontées d’une phrase type de mensonges inventées aux femmes dans des situations asultérines.

Sur la première, Jean Dujardin tient deux jambes nues de femmes avec la phrase « Je rentre en réunion », tandis que sur la seconde, Gilles Lellouche est au téléphone pendant qu’une femme s’affaire au niveau de son entrejambe, avec la phrase « Ca va couper, je rentre dans un tunnel ».

Le JEP (Jury d’éthique publicitaire) a estimé, dans un communiqué, que les plaintes étaient irrecevables. « Dans le contexte du film (ndlr: qui porte sur l’infidélité), la campagne d’affichage ne comprend pas d’éléments textuels ou visuels choquants ou indécents », y explique-t-il.

Il ajoute également que les affiches mettent en scène les acteurs « dans des situations décalées correspondant à l’esprit du film ».

A noter que « Les Infidèles » est en salles depuis le 29 février, et a rassemblé un million de spectateurs pour sa première semaine.

Vendredi 9 Mars 2012 - 21:07



Nouveau commentaire :

sur cette page