Connectez-vous S'inscrire

Air France défend la prime versée à son ex-PDG




Air France défend la prime versée à son ex-PDG
400.000 € contre un "engagement de non concurrence". C'est le marché qu'a passé la direction d'Air France-KLM avec son ex-PDG Pierre-Henri Gourgeon. Le syndicat Unsa avait, jeudi, vivement critiqué le versement de cette prime à l'ancien dirigeant, alors que l'entreprise vit une période compliquée sur le plan économique. Mais la compagnie a réagi vendredi, en expliquant que ce marché avait été conclu dans l'intérêt du groupe, puisque Pierre-Henri Gourgeon s'est engagé à ne pas offrir ses services à la concurrence durant "trois ans".

Samedi 26 Mai 2012 - 15:29



Nouveau commentaire :

sur cette page