Connectez-vous S'inscrire

Album Bob Marley and The Wailers - Roots, Rock, Remixed

Sortie le 24 septembre 2007




Bob Marley est sans conteste l’un des artistes le plus aimé et célébré à travers le monde. Le terme “reggae” nous renvoie inévitablement à l’héritage musical qu’il a laissé derrière lui. “Roots, Rock, Remixed” offre l’opportunité aux sound systems du monde entier de redécouvrir l’oeuvre de l’artiste à travers 12 titres légendaires remixés, extraits du catalogue sacré.

Remixé par les meilleurs producteurs du moment - incluant Jimpster (Jamie Odell), Yes King (Rhys Adams et Mark Rae), Trio Elétrico (Boozoo Bajou), Fort Knox Five et DJ Spooky - “Roots, Rock, Remixed” réussit le pari de respecter l’inimitable artiste qu’était Nesta tout en utilisant les technologies numériques qui s’offrent à nous aujourd’hui. Le génie des titres originaux reste intact dans la transformation et des classiques comme “One Love”, “Trenchtown Rock”, ou “Lively Up Yourself” gardent toute leur saveur.

Tandis que des remixes officieux existent, “Roots, Rock, Remixed” est le premier album remixé à recevoir la bénédiction de la famille Marley. Chris Blackwell, fondateur d’Island Records, déclare d’ailleurs : ”Roots, Rock, Remixed” conserve les titres et l’esprit de l’album original des Wailers. C’est un excellent album pour les clubs.

“Nous pensions qu’il manquait de remixes de qualité de Bob Marley pour le milieu underground”, avoue David Hargis, co-producteur et directeur artistique chez Rockr Music, à la tête du projet. “Il y a eu quelques projets de qualité pour un marché de masse, mais nous voulions faire un remix pour les clubs. Il y a énormément de chaleur et d’humanité dans ces chansons.
Aucune ne sonne trop electro ou trop différente de l’original. Toutes les personnes qui ont travaillé sur ce projet ont un profond respect pour la musique”.

Dans cet album, les beats et les basses sont complètement nouveaux, remixés en studio par des mains habiles et des oreilles qualifiées. Le hip-hop de Cordovan ajoute du punch au titre “One Love”, alors que “Soul Shakedown Party” remanié par Afrodisiac Sound System, passe de la petite fête de quartier à l’expérience d’un immense club. L’excellente reprise de “400 Years” par Jimpster, considérée comme emblématique dans l’oeuvre de Bob Marley, rend cette chanson militante accessible au public des clubs. Tout au long de l’album, les Wailers revivent et ne cessent de briller.

“Nous sommes honorés de travailler sur des chansons aussi mythiques”, confie Jeff Daniel, co-producteur de l’album, président de Rockr Music. “Le son de Marley était inimitable et on peut entendre sa touche indélébile tout au long de ces excellents remixes. Nous avons mis un point d’honneur à respecter sa légende”.

« Il y a un très bon équilibre entre ceux qui collent à l’original et ceux qui créent leur propre interprétation”, déclare Bruno Guez, président de Quango Records. Confirmant ce sentiment, Hargis ajoute, “Certains titres remixés suivent parfaitement la structure de la chanson originale en y ajoutant quelques éléments modernes, alors que d’autres samplent l’original et le transforment en quelque chose de complètement nouveau. C’était étonnant de voir à quel point les DJ et producteurs ont été créatifs”.

“Ces chansons sont pour la plupart celles des débuts de Bob”, conclue Hargis. “Plus tard dans sa carrière, il a repris son catalogue et a remis au goût du jour plusieurs de ses chansons pour Island. D’une certaine façon, nous faisons la même chose avec ces remixes. Il y a des chansons très spéciales dans cet album”.

Vendredi 24 Août 2007 - 12:46
sur cette page