Connectez-vous S'inscrire

Album Ninja Cuts - Don't Know




Vous pensiez tout connaitre de Ninja Tune, de son style de musique , de ses artistes. Et bien détrompez vous. Le nouveau “Ninja Cuts” est le cinquième volet d'une série de compilations qui a jalonné les 18 ans d'expériences de Ninja. Comme ses prédécesseurs, “You Don’t Know” sert de check point :

il montre d'où vient le label et vers quoi il va. Bien qu'il y ait dans ce co ret triple cds des morceaux sortis pour les plus anciens en 1998 (le rare “Blah Blah” de Mike Ladd), il y a aussi 9 inédits (des poids lourds de Ninja Tune comme Mr Scruff, Cinematic Orchestra et Coldcut) et des extraits d’albums à venir dans les prochains mois (le fragile et aérien “Evermore” de John Matthias ou le superbe et princier “Dita Dimone” de Pop Levi).

Vous l’aurez compris, cette compilation ne contient que des morceaux rares, des nouveautés et des versions alternatives. Plus que tout, ce que montre “You Don’t Know” c’est la variété des sorties du label, l’ambition et la diversité de la musique défendue par Ninja Tune, Big Dada et Counter. Par où commencer ? Ceux qui pensent savoir quoi attendre d’une compilation Ninja Tune sont invités à mettre direct le Cd 2, titre 16, sur lequel The Deathset de Baltimore délivre une électro-pop-punk des plus enjouées ou “Poison Dart” de The Bug, dubstep dancehall rugueux qu’ils font mijoter depuis plusieurs mois ou la collaboration de DJ Kentaro et Spank Rock sur “Free” et encore “The Art of Kissing” de Long Lost, le projet folk de Daedelus ou la puissance tranquille du “Swedenborgske Rom” de Jaga ou le “Pretty Little Thing” de Fink ou encore… Vous voulez d’autres noms ?

Roots Manuva, qui nous off re ici deux raretés, le complètement malade “Seat Yourself” et une version “Chin High” plus Joy Division que J Dilla. The Cinematic Orchestra, en plus de la version radio de leur scintillant “To Build A Home” et d’un remix de Susumu Yokota, présente le nouveau “Rites of Spring” enregistré live au Barbican de Londres. L’un des pionniers du grime,
Wiley, est également à bord. Les Ninjas fondateurs Coldcut revisitent leur album “Sound Mirrors” de 2006. Kid Koala détruit le business musical sur “Slew Test 2”. Mr Scruff et Quantic partent en balade sur le fougueux et nouveau “Donkey Ride”. Le rarissime "Epistemology Suite" de Diplo est aussi présent. Il y a en n une tripoté de remixeurs et de contributeurs, de Modeselektor à DJ Shadow, en passant par Tiga, RJD2 et le fortiche Switch. Mais ce n’est pas tout, loin de là !

La liste est longue. La meilleure chose à faire est d’arrêter de lire cette bio, d’appuyer en fin sur play, et d’écouter…

Mardi 5 Février 2008 - 22:57
sur cette page