Connectez-vous S'inscrire

Album de Against Me! - New wave

Sortie depuis juin 2008




Leader d’une scène punk américaine en plein renouveau, Against Me! appartient à une génération de groupes désireux de ramener le rock sur un terrain plus politique. A l’instar des Clash ou de Bruce Springsteen avant lui, le combo de Tom Gabel a donc décidé de se servir du rock pour réveiller les consciences. Quatrième album du groupe, New Wave est aussi le premier à avoir été signé sur une major.

Produit par un Butch Vig à nouveau en superforme, Against Me! réussit ici le crossover punk le plus parfait depuis, sans doute, Nevermind de Nirvana. En effet, avec des titres aussi imparables que "Stop !", "Thrash Unreal" ou "Borne In The FM Waves Of The Heart", New Wave fonctionne comme un invraisemblable rouleau compresseur sonique, une infernale machine à tubes, mais n’oublie jamais de rester fidèle au message et à l’intégrité politique de ses débuts. Le disque, élu "meilleur album de 2007" par le magazine américain Spin, évoque aussi bien une version moderne des Clash qu’un Weezer (mais avec beaucoup de E. Street Band dans le moteur) à qui on aurait greffé une conscience politique.

Absent des bacs français depuis sa sortie il y a un an aux Etats-Unis, New Wave n'a failli pas voir le jour ici, victime du jeu des majors à l'international. C'est donc finalement chez Fargo, que sortira le 17 juin, ce chef d'oeuvre de punk-rock contestataire...

Originaire de Gainesville en Floride, Tom Gabel, le leader emblématique d’Against Me!, s’est d’abord fait connaître comme chanteur solo sur la scène locale. Encore adolescent (il n’avait que 17 ans !) au moment de ses débuts en 1997, Gabel délivrait déjà un folk rugueux, rageur et farouchement ancré à gauche. Après quatre années passées à écumer les salles et les bars de Floride, Gabel considéra qu’il était temps de donner plus d’ampleur et, surtout, plus de volume à son folk militant en passant à une formule de quatuor punk. C’est donc en 2001, avec l’aide du guitariste James Browman, du batteur Warren Oakes et du bassiste Andrew Seward qu’il lancera l’aventure Against Me!... Un an plus tard, le groupe sort Reinventing Axl Rose, son premier album, sur le mythique label No Idea (Hot Water Music). Emmené par le succès culte du morceau titre, le disque situe d’emblée Against Me! parmi les principaux artisans d’un punk américain en plein renouveau et fortement politisé. L’année suivante, As The Eternal Cowboy (chez Fat Wreck Chords) confirme cette tendance tout en affirmant encore un peu mieux l’impressionnante capacité de Gabel à transformer ses brûlots militants en hymnes punks parfaitement accrocheurs. Troisième album du groupe, Searching For A Former Clarity sort en 2005 et permet à Against Me! de décrocher un contrat chez Sire.

Pas vraiment troublés par ce nouveau statut de "groupe de major", Tom Gabel et sa troupe laisseront passer un peu plus d’un an, et un disque live (Americans Abroad !!! Against Me !!! Live In London !!!), avant de sortir le très impressionnant New Wave en 2007. Pour ce premier album dans l’univers des majors, Against Me! a convoqué Butch Vig, l’expert en crossover punk qu’on n’avait sans doute pas entendu aussi inspiré depuis… Nevermind de Nirvana, seize ans plus tôt. En effet, le résultat est assez phénoménal… Dès l’ouverture et l’imparable "New Wave" (quelque part entre les Iggy Pop et le E. Street Band), il est évident que le groupe a décidé de se servir du système des majors comme du meilleur porte-voix possible. La machine est donc en route, mais elle n’empêche pas Gabel de crier de toutes ses forces pour faire passer son message et appeler ses fans (la population ?) à reprendre la situation en main : "No signs of original thoughts in the mainstream/Is there anybody on the receiving end ?/We can eclipse all that came before us" ("Le mainstream n’a jamais rien produit d’original/Est-ce qu’il y a quelqu’un pour m’entendre ?/Nous avons la possibilité de faire table rase du passé"). Plus loin, sur "Stop !", Against Me ! réussit l’exploit de signer un single d’une efficacité sidérante tout en invitant ses auditeurs à penser par eux-mêmes et à se concentrer sur l’essentiel. Autre tube parfaitement représentatif de la formidable ambiguïté de la démarche du groupe sur ce disque, "Thrash Unreal" semble taillé pour faire chanter les stades mais raconte, en réalité… la vie d’une junkie solitaire et sans remords. Ailleurs, "Borne In The FM Waves Of The Heart", la balade surpuissante dans laquelle le groupe a embarqué la chanteuse Tegan Quin (de Tegan & Sara), dynamite les codes et le discours habituel des bluettes adolescentes du Top 40 pour, là aussi, inviter à remettre en question les émotions factices imposées et fabriquées en permanence par la société de consommation.

Comme d’autres avant lui (Dylan, les Clash...), Gabel a eu l’intelligence de comprendre qu’il n’y avait que de l’intérieur qu’on pouvait changer le système et c’est exactement ce qu’il s’est appliqué à faire tout au long de ce stupéfiant New Wave, à la fois parfaitement calibré pour les radios et soucieux de porter la parole de la marge vers le plus grand nombre. Pas étonnant que Bruce Springsteen ait cité le groupe parmi ses disques de chevet dans une récente interview pour Rolling Stone US !

LA TOURNEE

01/12: NANTES, L'Olympic
02/12: LIMOGES, La Fourmi
03/12: BORDEAUX, BT59
05/12: MARSEILLE, Le Poste a Galene
06/12: TOULOUSE, Le Ramier
07/12: LYON, Ninkasi Kao
09/12: STRASBOUG, La Laiterie
10/12: PARIS, L'Elysee Montmartre
11/12: LILLE, Le Splendide

Lundi 28 Juillet 2008 - 12:57
sur cette page