Connectez-vous S'inscrire

Album de Arno - Covers Cocktail

Sortie le 28 avril 2008


20 reprises de chansons issues de repertoires d'autres artistes, attendus ou pas, et totalement réapropriées et interpretées par Arno, le génial artiste belge , qui serait capable de hisser la Brabançonne - ou la Marseillaise- au niveau d'un hymne Rock. "Covers Cocktail" se présente donc comme la seule et unique séléction des meilleures reprises de toute la grande et riche carrière d'Arno, du classique "Trouble mind" de 1988 à "I want to break free" de 2008.



Sur ce nouveau projet, Arno propose une relecture personnelle de morceaux majeurs ou mineurs, avec une intensité constante. Sur ‘Look What They’ve Done to My Song, Ma’ de Melanie, il est accompagné de Stephan Eicher ‘Ils ont changé ma chanson’.

Arno revisite aussi ABBA, Jacques Brel (‘Voir un ami pleurer’), Nino Ferrer (‘Mirza’), Dave Davies (‘Death of a Clown’), Dick Annegarn (un ‘Ubu’ grésillant), Mott the Hoople (‘All the Young Dudes’, écrit par David Bowie), Claude Nougaro (‘Sous ton balcon’), Georges Moustaki (‘Sarah (la femme qui est dans mon lit)’) et Bowie & Jacques Dutronc, présentés l’un à l’autre sur ‘Jean Baltazaarr’. Sans oublier des classiques tels que ‘Mother’s Little Helper’ des Rolling Stones, un ‘Drive My Car’ formidablement déraillant des Beatles, ‘Trouble in Mind’, ‘Walking the Dog’ de Rufus Thomas, le ‘Rollin’ and Tumblin’’ un classique du blues (Muddy Waters) et ‘See-Line Woman’ de Nina Simone.

Et bien évidemment ‘Hot Head’ avec son solo en harmonica, ‘Gimme That Harp, Boy’ de Don Van Vliet, connu sous le nom de Captain Beefheart, un des grands exemples d’Arno en paroles, actes et pensées. A ne pas rater aussi : ‘Elisa’, la chanson pop que Serge Gainsbourg a chanté en 1969 pour Jane Birkin et qu’Arno a repris presqu’un quart de siècle plus tard avec la même Jane Birkin. Ajoutez à tout ceci l’inédit ‘I Want To Break Free’ (Queen) et vous arrivez à un : “Tous les Vingts Bons”.

Mardi 8 Avril 2008 - 00:15
sur cette page