Connectez-vous S'inscrire

Album de Bajoli - Hotel

Sortie en janvier 2008


Né à Lubumbashi (Congo), Baloji suit son père qui le ramène en Belgique où il s’installe à l’âge de 4 ans. Baloji grandit au sein d’une famille qu’il ressent comme n’étant pas la sienne. Les parents ne se doutent pas de la souffrance qu’occasionne ce mutisme. Mais les enfants captent tout, ils interprètent les non-dits pour des malentendus.



Nappées d’influences soul, afro beat, chanson et hip hop, Hotel Impala, le premier album solo de Baloji témoigne d’un ton inspiré et nouveau. Véritable bande originale d’une vie épique, Baloji nous emmène depuis les récits de sa prime enfance au Congo à ceux de son existence en Belgique au sein d’une famille d’adoption.

Balo’ pose un regard afropéen, quelque chose comme un refus de juger son pays et ses parents dès lors qu’il ignore beaucoup d’eux. Ces histoires poignantes sur un flow tendu font de cet album une perle rare dont on ne sort pas indemne. Bienvenue à l’Hotel Impala.La production de Baloji est racée, truffée de cuivres rutilants, de guitares funky et de groove grave. Sur des beats organiques et des instrumentaux ambitieux, Hotel Impala fait appel à près de 56 musiciens dont des chorales, des cordes, des beatmakers…

Quelques invités de marque aussi, dont Amp Fiddler, le chanteur-claviériste américain qui tourne avec Parliament/Funkadelic et Prince, Ella Woods, la chanteuse des Platters, Gabriel Rios, Marc Moulin et les Glimmers. Balo’ compose 6 des 17 titres de ce LP mixé par Philippe Weiss (NTM, Diam’s, Aznavour).

Dimanche 28 Octobre 2007 - 20:51
sur cette page