Connectez-vous S'inscrire

Album de Bauhaus - Go away white




Vaguement réformés depuis la fin des années 90, les quatre membres originaux de Bauhaus ont décidé d’en finir en publiant un dernier album de rock blanc et sec en guise d’ultime salve gothique. Peter Murphy, David J, Daniel Ash et Kevin Haskins ne se poseront plus la question de savoir si leur musique, née en plein punk, est justifiable trente ans plus tard. Convaincu, à juste titre, que Radiohead, NIN, Jane’s Addiction ou TV On The Radio leur doit énormément, Bauhaus mène cette dernière danse en lâchant l’électricité (Too Much 21st Century), en se référant à Visconti (Adrenalin) et en convoquant les tambours de son propre Bronx (End Summer Of The Damned). Mais surtout, le quatuor se montre impérial dès que son humeur spectrale revient au galop, comme en témoignent les plages finales qui font forcément regretter, d’ores et déjà, la disparition de cette formation dark wave mythique presque malgré elle.

Mercredi 5 Mars 2008 - 23:38
sur cette page