Connectez-vous S'inscrire

Album de Brooklyn Funk Essentials - Watcha Playin'

Sortie le 17 mars 2008




Brooklyn Funk Essentials est né à New York au début des années 90 de la rencontre entre le jazz-hip-hop et le slam. A l'origine crée par Arthur Baker et Lati Kronlund, le groupe a ensuite débuté une série de tournées à travers le monde et s'est fait remarquer en compagnie d'artistes tels que Parliament Funkadelic, The Roots, James Brown, Jamiroquai, Spearhead et Ben Harper. Le groupe rassemble 10 des meilleurs jeunes musiciens, chanteurs, rappeurs, slameurs et djs que la grosse pomme a à o rir. BFE a déjà sorti 3 albums massivement applaudis par les critiques, ce qui leur a valu d’être récompensé par une nomination aux Grammy Awards dans la catégorie « album de l’année ».

Mais c’est probablement leurs incroyables performances scéniques qui leur a donné des fans fidèles tout autour du monde. Après 8 ans d’absence, ils font leur grand retour avec l’ album «Watcha Playin» , un subtil mélange de funk, de latin, de reggae, de jazz, de house, de dub, d'électro mais aussi d‘hip-hop et d’Afrobeat. Un melting pot réussit de toutes les in uences black contemporaines.

Il réunit Lars Kronlund ( basse, guitare, clavier, turntable) avec les voix de Hanifah Walidah, Papa Dee et Everton Sylvester, ainsi que Yancy Drew (batterie et vocale) mais aussi Desmond Foster (guitare et vocale), Iwan van Hetten (trompette, vocale et clavier), Philippe Monrose (percussion) .Tout ce beau monde s’ajoutant à un casting impressionnant d’invités tel que le grand clarinettiste turc Hüsnü Senlendiri, la Diva tunisienne Amina Annabi ou encore la guitariste de Bebel Gilberto, Masa Shimizu.

In uencé par des artistes contemporains comme Gnarls Barkley, M.I.A, Mr.Scruff ou encore Jamiroquai, BFE a su allier, avec cet album, des sons dynamiques aux énergies contagieuses, avec des textes engagés, le tout sans s’éloigner des racines funk. Le morceau « For a Few dollars More/Faya » est une méditation poignante sur les inégalités dans le monde, « S-curved » un morceau jazz-house envoûtant et « My Jamaican girl » est tout simplement atomique.
«Watcha Playin» remporte déjà un franc succès auprès des DJS internationaux. Depuis l’âge d’or des Jackson 5, on n’a pas vu une telle exubérance mariée à des mélodies de basse si ensoleillée»

Samedi 16 Février 2008 - 01:25
sur cette page