Connectez-vous S'inscrire

Album de Lizz Wright - The Orchard

Sortie le 14 janvier 2008




Fin janvier 2008, Lizz Wright publiera « The Orchard », son nouvel album sur le label Verve Forecast. Parmi ses 12 titres on trouvera 8 compositions originales co-écrites par Wright, ainsi qu'une sélection de reprises bien choisies que l'on doit à des artistes aussi divers que Patsy Cline, Ike Turner, Sweet Honey in the Rock et Led Zeppelin. Ce nouvel album vient ajouter un troisième volet aux précédents disques de Wright sur Verve, « Salt » et « Dreaming Wide Awake ».

« The Orchard » s'ouvre avec l'émotion profonde du lancinant “Coming Home,” qui nous fait découvrir la souplesse de cette voix d'une belle texture. Mais ce n'est qu'un aspect de sa palette: le tendre “Speak Your Heart,” l'intrépide “Another Angel” et la passion de “This Is,” de “Song for Mia” et de “When I Fall” témoignent de la diversité de cette artiste. Lizz Wright confie son oreille d'interprète à d'autres compositeurs également: le bluesy “I Idolize You” signé Ike Turner, et “Hey Mann,” écrit par Dr. Bernice Johnson Reagon, fondatrice de Sweet Honey in the Rock. Une remarquable version du classique de Led Zeppelin, “Thank You” forme la conclusion de cet album.

« The Orchard » se distingue par une émotion palpable, et par des textes qui viennent du cœur, comme le démontrent les deux titres “My Heart” – mélodie sensuelle sur tempo neo tropical – et “Leave Me Standing Alone,” groove noir. On doit les deux chansons à Wright et à son co-compositeur le chanteur Toshi Reagon, qui l'accompagne également à la guitare et au chant sur plusieurs titres du CD.

Réalisé par Craig Street (Cassandra Wilson, K.D. Lang, Meshell Ndegeocello), à qui l'on doit déjà la production de son album précédent, « The Orchard » est notable par de nombreux invités, dont les musiciens John Covertino et Joey Burns de Calexico, l'organiste Glenn Patscha de Ollabelle, le chanteur Mark Anthony Thompson (pseudonyme de Chocolate Genius), et le batteur Ben Perowsky (collaborateur de Roy Ayers, Rickie Lee Jones).

Lizz Wright naît dans la petite ville de Hahira dans le sud de la Georgie, d'un père pasteur. Pendant son enfance Lizz voyage à travers le Sud en chantant avec ses parents. En 2002 ses performances - dans le cadre d'une série de concerts en hommage à Billie Holiday - attirent l'attention; viendra ensuite son premier album « Salt » (2003), qui fait connaître la richesse de sa voix, éduquée par le Gospel, dans un contexte/rencontre Soul très R&B/Jazz. Le succès de ce premier album sera suivi en 2005 par « Dreaming Wide Awake », plébiscité autant par la critique que par ses fans.

Vendredi 16 Novembre 2007 - 01:48
sur cette page