Connectez-vous S'inscrire

Album de Merzhin - Merzhin Live


Après 10 années de patience et pas moins de 500 concerts, Merzhin revient avec ce CD/DVD live, capté en mars 2008 à La Carène, à Brest, reprenant entre mélodies prenantes et énergie débordante ses plus grands succès mais aussi quelques titres inédits...



"Merzhin Live" : l'association des deux mots sur une pochette semble si évidente qu'on s'interroge. Pourquoi avoir attendu dix ans de professionnalisme avant de sortir enfin l'album en public que les fans réclamaient ? Parce que cela fait déjà une bonne décennie que nos Bretons brûlent les planches, bombardant leur rock celtique jusqu'en Inde et en Birmanie. Les statistiques officielles comptent 500 concerts. Les officieuses chipotent toujours sur le nombre d'hectolitres de sueur coulée, et de kilomètres de sourires arrachés pendant les shows.

Dix-sept titres : le nouveau CD des enchanteurs (Merzhin veut dire Merlin en breton) est généreux. Pas de blabla entre les morceaux, captés en mars 2008 à Brest, salle de La Carène. Juste les mots qu'il faut pour rappeler par exemple que la femme dont parle la chanson "Betti" est la métaphore d'un Tibet d'une douloureuse actualité, ou que "Western" conte une "histoire de rencontres et d'aventures, sur les traces de Jack Kerouac".

L'essentiel est dans la musique, ses mélodies prenantes, son énergie débordante et positive. Pierre (chant), Ludo (bombardes, clarinette, sax), Stef (guitare), Daddy (guitare), Damien (basse) et Tof (batterie) revisitent le florilège de leurs chansons. Elles sont reprises des trois albums-studio, "Pleine lune" (2000), "Adrénaline" (2002), et "Pieds nus sur la braise" (2006) qui se taille la part du lion avec pas moins de onze extraits. Et en prime, un inédit ! "Où vont nos pas ?" met l'eau à la bouche en annonçant le prochain album original de Merzhin, prévu au printemps 2009.

Pour s'enflammer sur "Les nains de jardin", le tube des tubes du sextet, rendez-vous au rappel. La patience est récompensée par une version longue et interactive d'anthologie !

Au fil des ans, le rock du groupe de Landerneau (Finistère) a mûri. L'esprit festif et brut de décoffrage des origines estudiantines ne demande qu'à se réveiller. Mais le son Merzhin n'a cessé d'évoluer vers plus de mélodies et de nuances. L'engagement citoyen et les expositions de l'intime ont gagné en profondeur, quitte à assombrir le propos. Un morceau comme "Torche vivante" a des résonances mystiques. Seulement, pas de panique ! S'ils donnent à réfléchir, nos Bretons forment d'abord et avant tout une formidable machine à électriser le public. Le DVD live qui accompagne le CD ne laisse aucun doute là-dessus.

Mardi 13 Mai 2008 - 14:39
sur cette page