Connectez-vous S'inscrire

Album de Musica Nuda- 55/21

Le 16 juin 2008




Une rencontre inopinée

Parfois le hasard fait bien les choses. C’est l’histoire de MUSICA NUDA, duo génial né de la rencontre inopinée de Petra Magoni (voix) et Ferruccio Spinetti (contrebasse). En 2003, Ils se croisent sur les scènes italiennes (Petra chante et est l’épouse du pianiste prodige Stefano Bollani, Ferruccio Spinetti est l’un des membres du groupe italien Avion Travel).

À cette époque Petra Magoni souhaite faire un mini-tour de chant dans des petits clubs italiens de sa Toscane natale et commence à répéter avec un ami guitariste mais la veille du premier concert, ce dernier tombe malade. Petra, au lieu d’annuler le concert, demande à Ferruccio s’il accepterait de le remplacer au pied levé. Lui, inconscient, accepte.

Musica Nuda : le concept musical, les premiers albums

Ce concert quasi improvisé remporte un tel succès que les deux acteurs de ce « Voice’n Bass » se constituent en quelques semaines un répertoire de chansons qu’ils aiment, et dans la foulée ils enregistrent leur premier album « MUSICA NUDA » dans un studio proche de Pise, et le tout …..en une après midi, MUSICA NUDA qui devient donc naturellement le nom de leur concept musical, du groupe qu’ils forment à deux.

Son nom l’évoque, MUSICA NUDA c’est la musique mise à nue, l’art de déshabiller des œuvres musicales, qu’elles soient connues ou non, qu’elles appartiennent au répertoire Lyrique, Jazz, Pop ou Soul, pour n’en retenir que la substantifique moelle. C’est aussi l’art de réhabiliter le « silence musical » clé essentielle et si souvent oubliée de l’émotion, l’art enfin de se confronter avec complicité et humour dans une joute musicale sensible opposant deux extrêmes : une voix touchée par le ciel et une contrebasse génialement anachronique.

Fort ce premier succès, MUSICA NUDA enregistre rapidement un deuxième et double album « Musica Nuda 2 » (mars 2006), un DVD « Musica Nuda ; Live in Paris » (juin 2006), puis leur premier album live « Musica Nuda – Live à Fip » (septembre 2007).

« 55/21 » leur premier album chez Blue Note

MUSICA NUDA, duo italien, signe sur Blue Note France ! Il est vrai que ce groupe jouit aujourd’hui d’une double nationalité musicale italo-française. Une dualité que l’on retrouve dans ce nouvel album intitulé « 55/21».

Si MUSICA NUDA rend un hommage appuyé à la chanson et auteurs italiens (Si viaggiare avec Gianluca Petrella, Bocca di rosa, Una carezza in un pugno), il en est de même du côté français (La chanson des vieux amants adaptée en italien, Crocodail).

« 55/.21 » ouvre un nouveau chapitre du parcours de MUSICA NUDA, plus apaisé, très intimiste (Io so che ti amero’, anema e core, la pittrice di girasoli, While my guitar gently weeps) voire baigné d’un romantisme nostalgique (Fronne avec Nicola Stilo, Basta un colpo di vento). On notera une version splendide de la chanson des vieux amants (La canzone dei vecchi amanti) avec un Stefano Bollani en état de grâce. L’humour et l’énergie créatrice qui caractérise MUSICA NUDA sont également présents (le succulent Crocodail avec Jacques Higelin, Bocca di Rosa, Si viaggiare).

Avec la complicité de Sanseverino, MUSICA NUDA, par la voix de Petra MAGONI, se fait panthère rose dans une version très relevée de I had better be tonight de Henry Mancini. Tony Laudadio, acteur transalpin prête sa voix envoûtante à une émouvante reprise de l’adaptation italienne (Sergio Bardotti) de Eu sei que vou te amar (Io so che ti amero’) de Vinicius De Moraes et Carlos Jobim tandis Stefano Bollani récidive aux côtés de MUSICA NUDA dans une poignante version de The very Thouht of you de Ray Noble.

Tout en restant fidèle et gardien du concept original de « musique nue », MUSICA NUDA démontre avec ce nouvel album « 55/21 » sa capacité à s’ouvrir à d’autres artistes exceptionnels et son talent d’écriture à travers de nombreux titres originaux.


Jeudi 29 Mai 2008 - 20:44
sur cette page