Connectez-vous S'inscrire

Album de Vicente Pradal - El divan de Tamarit




Il s'agit d'une vision personnalisée de Fréderico Garcia Llorca, par Vicente Pradal. On est dans un espace onirique, celui du dernier rêve du poête andalou : le Tamarit (la Huerta del Tamarit). Les chants et la musique agissent comme le chant d'Orphée. La joie de vivre est là toujours présente. Fête païenne, fête sacrée où la joie, l'amour et la mort s'enlacent étroitement. Le parcours s'achève… Federico Garcia Lorca est toujours présent.

SA BIO

Né en 1957 à Toulouse. Fils du peintre andalou Carlos Pradal. Petit-fils de Gabriel Pradal, député de la province d'Almería sous la République. Arrière-petit fils de Don Antonio Rodríguez Espinosa, maître d'école de Federico García Lorca à Fuentevaqueros. Il a donné des centaines de concerts, aux côtés notamment de Enrique Morente, Rafael Romero, Carmen Linares ou Juan Varea et compte de nombreux professeurs de guitare, mais se reconnaît un seul maître : Pepe Habichuela. Le monde classique le sollicite pour jouer Bizet, Massenet ou Manuel de Falla.

Sa carrière de compositeur commence en 1994 avec sa première création, La Nuit Obscure, sur des poèmes du mystique espagnol Jean de la Croix. Le succès est immédiat et le disque obtient le grand prix de l'Académie Charles Cros. En 1996, création du Cantique Spirituel qui conclut son expérience avec les textes de Jean de la Croix ; la critique salue de façon unanime le concept, la force de la composition et la qualité de l'interprétation. Carmen Linares y tient le rôle principal.

En 1998, Carmen Linares le sollicite pour la direction musicale et la composition originale de la pièce, l'Apocalypse mise en scène et interprétée par Irène Papas. Cette même année voit la création du Llanto por Ignacio Sánchez Mejías (poème de Federico García Lorca) et le début de sa complicité avec Michel Rostain.

En 2000, il compose et met en scène L'Amour de Loin, à partir de poèmes de Jaufre Rudel, troubadour occitan du XII ème siècle. Le Théâtre de Rome (Italie) le sollicite pour la composition musicale du spectacle Les Filles d'Ismaël (texte d'Assia Djebar) mis en scène par Gigi d'All Aglio.

L'année 2001 voit la création de Pelleas y Melisanda, (poèmes de Pablo Neruda) mis en scène par Michel Rostain, créé au Théâtre de Cornouaille (Quimper). Puis Vicente Pradal retrouve la poésie de Federico García Lorca et compose une nouvelle oeuvre musicale à partir du Romancero Gitano, recueil de poèmes sur l'Andalousie gitane, dont il assure aussi la mise en scène (création janvier 2004 à la scène nationale de Narbonne).

En Octobre 2005 création du récital Vendrá de noche. Présentation en octobre 2007 du troisième volet du tryptique sur Lorca le Divan le Divan du Tamarit , avec le metteur en scène José Manuel Cano López.

Un compositeur en marche, qui fonde sa création musicale sur son amour et sa connaissance de la poésie classique et contemporaine espagnole.

Samedi 3 Mai 2008 - 15:23
sur cette page