Connectez-vous S'inscrire

Album order Crossing - Freedom of speach

Sortie le 24 septembre 2007




Depuis la sortie fin 2003 de leur premier album “Ominous” encensé par la critique, les Border Crossing se sont atelés à la dure tâche du deuxième album, leur unique et varié “Freedom of Speech” typique du son Border Crossing.

Avec la fermeture de leur propre label RGR, c’est Recall qui a licencié “Ominous” en 2005 et qui s’est occupé de la sortie du disque en France et aux USA, développant ainsi l’image du groupe des deux côtés de l’Atlantique.

Dans le même temps le groupe est passé d’un trio à un duo réunissant Seorais et Aj qui se sont chargés de la production de ce deuxième album terminé à l’automne 2006. Kartel s’est alors chargé de coordonner tous les éléments propres à assurer une sortie appropriée à l’album.

Ce qui ressort en premier lieu de “Freedom of Speech” c’est la confiance affichée par les artistes. Produit conjointement par Danny Briottet (Renegade Soundwave) et les Border Crossing, cet album est un voyage entre reggae, soul, hip-hop et musique cinématique qui sont autant de marques distinctives du son Border Crossing. Le titre de l’album, en français “Liberté de Parole” traduit l’attitude du groupe par rapport à l’art, la musique et l’expression en général et explique la diversité des styles musicaux présents sur le disque.

La plupart des invités de « Ominous » sont de retour sur ce second opus. En particulier le sud-londonien Ricky Ranking (Roots Manuva & Nightmares on Wax) dont le timbre jamaïcain caractéristique ouvre l’album avec l’émotion poignante de “City Of Love”. Jehst, la star du hip-hop londonien, apparaît sur “Side to Side” tandis que Lethal, le MC favori et protégé de Rodney P (1xtra), cloture l’album avec “Flying High” auquel participe également la diva de la soul du nord de Londres Alex Watson.

Viceman, jeune talent anglais, fait ses débuts sur “The Weigh In”. Drummie Zeb (Aswad) est présent sur le très baléarique “It Aint’ Easy”. Fat Jon (The Five Deez crew, Rebel Soul Clique, and Maurice Galactica) est présent sur Beyond Heaven et Vickie Virtue dont le phrasé « couillu » enlève le single “Militant Style” révèle son amour pour les heures de gloire de la Motown et du reggae et laisse transparaître la négativité qui nous entoure au quotidien.

Les Border Crossing viennent de terminer leur première bande originale pour le film anglais «Dolphins» avec la participation de Roots Manuva et de Ricky Ranking. Les spécificités de la composition pour l’image ont renforcé le groupe dans leur capacité à illustrer les émotions les plus diverses en leur donnant une exposition médiatique de grande ampleur.

Actuellement les Border Crossing se concentrent sur leur Sound System accompagnant la sortie de l’album. Seorais et Aj mèlent en virtuoses platines, boîtes à rythmes et sirènes dancehall comme base musicale pour les guests du disque.

Vendredi 24 Août 2007 - 12:35
sur cette page