Connectez-vous S'inscrire

Alexander Kluge à Paris : Images visibles et invisibles




Alexander Kluge à Paris : Images visibles et invisibles
En présence d’Alexander Kluge, le Centre Pompidou propose, en collaboration avec le Goethe-Institut de Paris, un programme du réalisateur avec des premières mondiales et des travaux récents ou inédits en France. Le Centre Pompidou consacre les deux premiers week-ends de décembre à un cycle sur Alexander Kluge, l’une des figures les plus marquantes de la vie culturelle en Allemagne. Personnalité aux multiples facettes, ce cinéaste, auteur de télévision, critique infatigable de la société et des médias et écrivain est l’un des initiateurs du Manifeste d’Oberhausen dont le célèbre slogan « Le cinéma de papa est mort » vise à l’émancipation des jeunes réalisateurs et donne le « cinéma allemand conventionnel » pour mort. C’est le coup d’envoi du cinéma d’auteur allemand. Toutes les séances sont sous-titrées en français.

Vendredi 4 décembre, 20h30 — Nouvelles de l´antiquité idéologique (Nachrichten aus der ideologischen Antike. Marx-Einsenstein – Das Kapital), 2008, durée : 83 min. Inauguration en présence du cinéaste.

Samedi 5 décembre, 17h30 — Dans le danger et la plus grande détresse, le juste milieu apporte la mort (In Gefahr und grösster Not, bringt der Mittelweg den Tod). Réalisation : Alexander Kluge, scénario : Alexander Kluge et Edgar Reitz, 1974, durée : 90 min. Avec Dagmar Bödderich, Jutta Winkelmann, Alfred Edel. En présence du cinéaste.

Samedi 5 décembre, 20h30 — Les Fruits de la confiance (Früchte des Vertrauens. Finanzkrise, Adam Smith, Keynes und wir selbst: worauf kann man sich verlassen?), 2009, durée : 110 min. Première mondiale en présence du cinéaste.

Dimanche 6 décembre, 17h30 — Helge Schneider : on serait presque devenu des Romains (Helge Schneider : beinahe wären wir Römer geworden), 2009, durée : 15 min. Le complexe de l´Allemagne (Der Deutschlandkomplex. 21 915 Tage Bundesrepublik). Film de Stefan Aust et Alexander Kluge, 2009, durée : 90 min. Première mondiale en présence du cinéaste.

Dimanche 6 décembre, 20h30 — Les lacs sont des îles pour les poissons (Seen sind für Fische Inseln) , 1989-2009, durée : 108 min. En présence du cinéaste.

Vendredi 11 décembre, 20h30 — Mon siècle, mon animal (Mein Jahrhundert, mein Tier). Programme présenté initialement au Festival de Venise, 2009, durée : 100 min. En présence du cinéaste.

Samedi 12 décembre, 17h30 — Heiner Müller et la force poétique de la théorie (Heiner Müller und die poetische Kraft der Theorie). Durée : 100 min. En présence du cinéaste.

Samedi 12 décembre, 20h30 — Des nouvelles du mille-pattes (Nachrichten vom Tausendfüssler. Über das Labyrinth der Liebe), 2009, durée : 100 min. Première mondiale en présence du cinéaste.

Dimanche 13 décembre, 17h30 — Die Macht Der Gefühle. Scénario et réalisation : Alexander Kluge, 1983, durée: 90 min. Avec Hannelore Hoger, Edgar Boehlke, Klaus Wennemann.

Dimanche 13 décembre, 20h30 — La Centrale des sentiments (Das Kraftwerk der Gefühle. Aus dem imaginären Opernführer). Le phénomène de l’opéra. 12 fois Verdi dans le contexte. Durée : 100 min.

Le Goethe-Institut de Paris présentera aussi (jeudi 3 décembre à 19h) une lecture en allemand et en français d’extraits de Das Labyrinth der zärtlichen Kraft – 166 Liebesgeschichten, dernier livre d’Alexander Kluge. En présence de l’auteur, de son traducteur Pierre Deshusses et de Gabriele Wennemer, interprète. La lecture sera accompagnée d’une projection de séquences des films du réalisateur. Le mardi 8 décembre à 19h se tiendra la première mondiale de Der Deutschlandkomplex / Le Complexe de l’Allemagne de Stefan Aust et Alexander Kluge et, le mercredi 9 décembre à 19h, des extraits de Seen sind für Fische Inseln, Fakt & Fakes seront également présentés. Réservation indispensable.


Informations pratiques
Centre Pompidou
75191 Paris cedex 04
Téléphone : 00 33 (0)1 44 78 12 33
Métro : Hôtel de Ville, Rambuteau

Horaire : les mardis à 19h
Tarifs cinéma : 6 euros, 4 euros (tarif réduit).
Accès gratuit avec le laissez-passer (sauf mention contraire) dans la limite des places réservées (sinon 4 euros)

Jeudi 26 Novembre 2009 - 17:56



Nouveau commentaire :

sur cette page