Connectez-vous S'inscrire

Alif Tree - CLOCKWORK - Sortie le 12 mars 2009


Le Français Alif Tree revient avec son troisième album qui fait suite à l’intemporel "French Cuisine". "Clockwork" est différent. Plus orienté chansons, il a été enregistré à Nashville avec des musiciens de renom tel que Tony Joe White. "Clockwork" peut être vu comme la bande originale d’une aventure imaginaire avec ses romances, drames, poursuites et une fin heureuse...



Alif Tree - CLOCKWORK - Sortie le 12 mars 2009
Souvenez-vous que “French Cuisine” s’est vu sélectionné par Gilles Peterson’s dans son fameux Worldwide (BBC) comme l’un des 10 meilleurs albums de l’année 2006. Rappelez-vous également de l’incroyable remix de Moodymann du titre Forgotten Places qui fut un succès.

En tant que musicien (guitare, voix, claviers, percussions...), Alif est un fervent défenseur des sons acoustiques piochés dans le répertoire de la musique philharmonique, la pop en passant par le jazz et la world music. Alif est également ingénieur du son et producteur, appliquant à sa musique ses techniques digitales, fort de ses diverses expériences d’enregistrements studios, de mix-live ou encore d’émissions télévisées. Alif Tree ayant une bonne connaissance du marché du disque et des labels, les fréquente depuis près de 17 années !

En Février 2000, il signe avec M10 pour “The Observatory”, son premier album. La presse acclama très rapidement ce premier effort et s’y intéressa dès sa sortie : « Entre pop mélancolique, groove west-coast et inflexions ethniques, le premier album d’Alif Tree annonce logiquement ce que sera le downbeat de demain : des senteurs de pop, de la science-fiction, du jazz, des saveurs exotiques, ce premier album d’Alif Tree s’impose naturellement » écrivait le regretté Yann Quélennec dans le magazine Coda.

A l’aube du troisième millénaire, Alif signa avec Universal Music Jazz pour sortir “Spaced”. Cet album traversera le monde entier, entre trip-hop sous influence classique, hip hop instrumental et electronica jazzy. Puis, pendant près de trois ans, Alif explore et favorise les rencontres avec musiciens, artistes, tourneurs et studios, affinant ses sons et ses ambiances, ses mises en scène musicales et ses humeurs afin d’offrir au public son incontournable troisième album “French Cuisine”, Oui, l’artiste est français et se considère lui-même comme l’ouverture d’esprit incarnée, revendiquant son art de vivre « à la française », mixant ses ingrédients pour proposer au public un menu unique et inédit.

Depuis “French Cuisine”, la musique d’Alif Tree a considérablement changé : “Je l’ai enfin fait. Je suis revenu à mes premières amours musicales : les chansons, la chanson. J’ai donc composé des chansons dans une démarche pop. » Ce « Clockwork » est donc un nouveau chapitre qui tient largement ses promesses et propulse Alif Tree, dans une nouvelle sphère musicale. – des influences plus personnelles encore qu’Alif Tree a pris le temps de digérer pour mieux les recréer. A l’issue de la composition de ces morceaux, il est clair qu’Alif Tree arrive ici à la fin d’un cycle, marquant autant une fin qu’une page qui se tourne qu’un nouveau départ dans sa carrière.

Il lui a fallu ici trouver des interprètes, chanteurs, musiciens et a cette fois voulu faire sonner cet album « live ». Il engagea à Nashville des musiciens locaux dont certains venus du groupe de Bruce Springsteen, d’autres de celui d’Al Green ou Isaac Hayes. Et bien sur, la rencontre avec Tony Joe White, le caïman légendaire ‘from the Bayou’ : « Nous avons enregistré nuit et jour et à force de bière et de sucre j’ai pris du poids à chacun de nos repas. Puis je suis rentré à la maison avec en poche un double-album ! Ca a marqué le début de la traversée solitaire du long processus appelé édition, mixage, production. En l’espace de huit mois, j’ai pu finir le travail en studio à Paris (...) Sans fausse modestie, je dis juste que « Clockwork » est de loin mon meilleur album, aucun doute, aucune comparaison possible.»

Jeudi 26 Février 2009 - 13:05



Nouveau commentaire :

sur cette page