Connectez-vous S'inscrire

Alternance, apprentissage deux voies prometteuses pour le secteur de la chimie




A l’occasion de la réunion présidée ce jour par Madame la Ministre chargée de l’apprentissage et de la Formation Professionnelle, Nadine Morano, réunissant les principales branches, l’Union des Industries Chimiques (UIC) a présenté l’ensemble de ses actions en faveur des jeunes. Ces dernières reposent principalement sur l’accord qu’elle a signé en novembre dernier afin de faciliter le passage entre le monde des études et celui de l’entreprise.

Le Président de l’UIC, Olivier Homolle, est revenu sur la spécificité de l’apprentissage au sein des industries chimiques. En effet, plus de 80 % des apprentis sont engagés dans un cycle de formation audelà de bac +2. L’UIC qui s’est engagée à doubler le nombre d’apprentis en 5 ans, fera principalement porter son effort sur les certifications de niveau inférieur.

Par ailleurs, l’UIC, qui est également collecteur de la taxe d’apprentissage, souhaite réorienter les moyens financiers de l’apprentissage vers les certifications préparant aux métiers de la chimie de demain. Elle a également choisi de réserver 5 % du montant de la taxe d’apprentissage au financement d’actions collectives, décidées dans le cadre de la Convention de coopération qu’elle a signée avec les ministères concernés.

Pour renforcer l’attractivité des métiers industriels, l’UIC a décidé de créer une filière complète de diplômes orientés vers les métiers de la fabrication. Plusieurs CQP (Certificats de Qualification Professionnelle) seront créés pour les métiers d’opérateurs de fabrication. Le contenu du Bac Pro IP (industrie de process) sera revu pour s’adapter aux évolutions actuelles. La création d’un BTS fabrication sera également proposée. Cet ensemble de mesures donnera de la visibilité à la filière « fabrication », permettant ainsi l’évolution professionnelle des salariés et facilitant leurs parcours.

La création dès le 1er janvier 2012 de l’OPCA DEFI (Développement de l’Emploi, de la Formation dans l’Industrie—500 000 salariés, 8000 entreprises), rassemblant la branche des industries chimiques, pharmaceutiques et pétrolières ainsi que la plasturgie, donnera un nouvel essor à l’alternance.

Très séduit par le Club apprentissage proposé par Madame la Ministre, Olivier Homolle a annoncé que l’UIC serait bien entendu partie prenante de cette initiative.

Jeudi 28 Avril 2011 - 10:34



Nouveau commentaire :

sur cette page