Connectez-vous S'inscrire

Angel-A de Luc Besson


C'est l'histoire de quelqu'un qui ne s'aime pas et qui va apprendre à s'aimer.



Angel-A marque le retour à la réalisation de Luc Besson qui n'avait plus tourner de films depuis Jeanne d'Arc en 1999. Ces dernières années, le cinéaste s'était essentiellement consacré à la production d'oeuvres qui ont connu un grand succès commercial comme les sagas de Taxi et du Transporteur.

Avec Angel-A, l'humoriste Jamel Debbouze effectue, tout comme Besson, son grand retour au cinéma. Depuis Astérix et Obélix : mission Cléopâtre en 2002, le comédien s'était contenté de timides apparitions dans Les Clefs de bagnole et She hate me de Spike Lee. C'est durant le Festival de Cannes 2005 que Jamel Debbouze a évoqué le projet Angel-A (encore non baptisé à l'époque) en des termes très mystérieux, déclarant au magazine Première qu'il allait tourner "une comédie romantique avec un monstre du cinéma mondial. (...) Je ne peux pas vous en parler. Tout ce que je peux vous dire, c'est que c'est une bombe !"

Le tournage, exclusivement parisien, s'est déroulé sur sept semaines durant l'été 2005 dans la plus grande discrétion, et ce malgré le blocage d'un grand nombre de rues et des quais de Seine. Quelque temps avant la sortie du film, on ignorait encore l'histoire et la composition du casting, Luc Besson ne souhaitant révéler qu'un minimum de choses.

Mercredi 14 Décembre 2005 - 01:59
sur cette page