Connectez-vous S'inscrire

Anne Sinclair: « Je ne suis ni une sainte, ni une victime, je suis une femme libre ! »




Anne Sinclair a accordé un entretien au magazine Elle dans lequel elle se sonfie pour la première fois sur l’affaire DSK. Le site Internet propose quelques extraits: « Je ne suis ni une sainte, ni une victime, je suis une femme libre ! », affirme-t-elle.

Cette dernière reprend don métier et en parle: « Ça me fait très plaisir de reprendre mon métier, dans l’euphorie de participer à quelque chose de neuf. […] Je crois que je peux encore apporter à ce métier !. Ce qui m’angoisse, c’est le lancement d’un journal, qu’on ne soit pas prêts à temps, le stress, tout ça. Mais mon retour à la lumière comme vous dites… il a déjà eu lieu, non ? Au moins, c’est fait ! Bon, c’est vrai que la lumière professionnelle est toujours plus plaisante » affirme la journaliste.

A la question de savoir si une femme peut être féministe et dans un soutien inconditionnel à son mari, Anne Sinclair répond : « le soutien inconditionnel, ça n’existe pas. On soutient si on a décidé de soutenir. Personne ne sait ce qui se passe dans l’intimité des couples et je dénie à quiconque le droit de juger du mien. je me sens libre de mes jugements, de mes actions, je décide de ma vie en toute indépendance ».

Retrouvez cette interview en intégralité dans le magazine ELLE.

Mercredi 18 Janvier 2012 - 18:11



Nouveau commentaire :

sur cette page