Connectez-vous S'inscrire

Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans Test Express DVD




17 après Bad Lieutenant d'Abel Ferrara, Werner Herzog propose sa vision hallucinée du légendaire Bad Lieutenant délocalisé à la Nouvelle-Orléans. Les éditions Metropolitan ont apporté un soin particulier au passage de Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans en DVD. Tant mieux, le film du très inspiré Werner Herzog (Aguirre la colère de Dieu) semble se bonifier à chaque vision...




LE FILM : 3/5



Pour Werner Herzog, sa version de Bad Lieutenant ne doit pas être considérée comme un remake du classique d'Abel Ferrara. A raison puisque le résultat est différent. Il suffit de voir, dès la première scène, un serpent ondulant dans les flots d'une prison inondée par le cyclone pour comprendre qu'il ne s'agit pas d'un décalque mais d'une variation décalée. Lire la critique complète de Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans.



Romain LE VERN



LE DVD : 4/5



Le rendu visuel s'affranchit sans peine des passages (parfois brutaux) des nombreuses scènes légèrement surexposées, aux frasques du lieutenant McDonagh se produisant souvent de nuit. La colorimétrie de l'ensemble fait honneur à la mise en scène foutraque de Werner Herzog, autant qu'à la photographie de Peter Zeitlinger. La Nouvelle-Orléans filmée par Werner Herzog vaut assurément le détour !



La bande-son est d'excellente facture, conforme à la dynamique du mixage son tout à fait classique et sobre au regard des digressions narratives de ce Bad Lieutenant 2010. Deux pistes Dolby Digital 5.1 sont disponibles. La version originale en Dolby Digital 5.1 (sous-titrée en français) est très précise dans les dialogues, très réaliste dans les ambiances et les bruitages. Les amateurs de la VF pourront profiter d'un doublage honorable en Dolby Digital 5.1 également.



Parmi les suppléments, un entretien exclusif avec Werner Herzog permet de comprendre (un peu mieux) le processus créatif et la touche toute personnelle que le cinéaste apporte à Bad Lieutenant. De ce point de vue, le making of se déguste, malgré quelques longueurs (31 minutes). Des photos de tournage prises par la fille du réalisateur Lena Herzog sont disponibles en plus des bandes-annonces officielles.

Mardi 24 Août 2010 - 12:10



Nouveau commentaire :

sur cette page