Connectez-vous S'inscrire

Bisphénol A : la dose journalière tolérable maintenue à 0,05mg/kg de poids corporel




Bisphénol A : la dose journalière tolérable maintenue à 0,05mg/kg de poids corporel
Le groupe scientifique CEF de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a annoncé, jeudi 30 octobre, qu'il n'avait pu identifier aucune nouvelle preuve permettant de reconsidérer la dose journalière tolérable (DJT) existante pour le bisphénol A (BPA), actuellement fixée à 0,05mg/kg de poids corporel. Cette décision a été prise suite à un examen "détaillé et exhaustif" d'études sur la toxicité du BPA à faibles doses réclamé par la Commission européenne.

Outre le maintien de la dose journalière tolérable, le groupe scientifique a également précisé que les données actuelles ne permettaient pas de prouver une éventuelle toxicité neurocomportementale du bisphénol A.

Néanmoins, un membre du groupe d'experts recommande de transformer la dose journalière tolérable en dose journalière tolérable temporaire. "Certaines études récentes font état d'incertitudes en ce qui concerne des effets indésirables sur la santé à un niveau inférieur à celui utilisé pour établir la DJT actuelle", s'est justifié le membre du groupe scientifique.

Si l'ensemble des membres du CEF concèdent que certaines études récentes rapportent des effets indésirables chez certains animaux exposés au BPA au cours de leur développement (conséquences sur le système immunitaire ou accroissement de la sensibilité au cancer du sein), ils précisent néanmoins que les études concernées présentent de nombreuses lacunes.

"Actuellement, la pertinence de ces résultats par rapport à la santé humaine ne peut être évaluée; cependant, si de nouvelles données utiles sont rendues disponibles dans le futur, le groupe scientifique reconsidérera l'avis actuel", conclut l'EFSA.

En France, l'Assemblée nationale a voté à l'unanimité, le 23 juin dernier, la suspension de la fabrication, de l'importation, de l'exportation et de la mise sur le marché de biberons conçus à base de bisphénol A. Adopté par le Sénat le 24 mars dernier, le texte a également été introduit dans le projet du Grenelle 2. Néanmoins, l'amendement du député Gérard Bapt visant à étendre l'interdiction à tous les contenants alimentaires a été rejeté par le gouvernement.

La Commission Mixte Paritaire (CMP) a, quant à elle, reporté, le 17 juin dernier, l'application de la suspension de la commercialisation des biberons conçus à base de bisphénol A à janvier 2011.

Le bisphénol A (BPA) est un composé chimique de synthèse utilisé dans la fabrication de plastiques en polycarbonate, dont les produits en contact avec les aliments tels que les bouteilles réutilisables, les biberons, les canettes et les boîtes de conserve. De nombreuses études ont révélé que le chauffage à haute température des récipients et ustensiles à base de BPA, notamment les biberons, favorise la migration du composé chimique dans les aliments.

Vendredi 1 Octobre 2010 - 12:40



Nouveau commentaire :

sur cette page