Connectez-vous S'inscrire

Boy George est de retour




Boy George est de retour
Boy George est considéré comme l’un des plus grand artistes reconnu universellement et cela depuis plus de 30 ans en maintenant sa position de leader au sein d’une industrie en continuel changement et aux multiples facettes. En attirant de nombreux éloges des médias comme Mixmag, DJ Magazine et MTV, il sut gagner une réelle reconnaissance internationale. Le chanteur, nominé au Grammy Award, s’imposa dans le monde entier touchant des personnes de tout âge, couleur de peau et de toutes croyances.

L’artiste écoula des millions de disque en tant qu’interprète et compositeur au sein du fameux groupe des années 1980, Culture Club, mais aussi en solo, afin d’assurer sa place comme l'un des plus grands chanteurs et le plus demandé des DJ internationaux.

Le parcours de Boy George est sans précédent. Outre sa carrière d’artiste, il fut l’un des seuls à avoir été éditorialiste pour le Daily Express, auteur de deux best-sellers autobiographiques, mais aussi coproducteur, auteur et intervenant de la célèbre comédie musicale « Taboo » primé d'un Award à Broadway ( New York) et West End (Londres). De plus, il créa sa propre ligne de vêtements nommé B-Rude implanté à New-York, Los Angeles et Londres tout en maintenant un statut important au sein de l’élite du monde de la mode. On le verra alors mixer dans de nombreux défilé de mode tel que Versace, Phillip Treacy ou plus récemment Hugo Boss.

Enfin n’oublions pas de mentionner que Boy George fait partie du Top 50 des 100 plus grands britanniques de tous les temps, émission de télévision de la chaîne BBC.

DJ professionnel depuis la fin des années 1970, Boy George a eu une longue carrière pleine de succès associé à la House music, tirant son influence de l’« Acid House » et des différents mouvements de Chicago des années 1980 jusqu’à l’électro / House des années 1990-2000. Enchainant les dates de tournée, il parcouru des milliers de kilomètres des montagnes enneigés de Vancouver jusqu’au soleil dorée de Bondi Beach.

Il parcouru plus de 70 pays à travers le monde au sein de fameux festivals tel que Godskitchen, Cream, Manumission ou encore Spundae mais aussi au sein de lieux mythiques comme le « Ministry of Sound » à Londres, le « Zouk » à Singapour et le « Guvernment » à Toronto. De plus, son nom fut la tête d’affiche de nombreux festivals mondiaux comptant « Homelands», « BigGayOut » et le «V Festival».

Il se démarque alors en tant que producteur avec des tubes tels que « Generations of Love » et « When Will You Learn », productions qui sortiront au cours des années par des majors comme Ministry of Sound, Sony, GU Music, Virgin, Polystar, Hed Kandi, Universal, Subliminal, EMI et Fantazia. Boy George collabora sur des compilations diverses tels que “Global Underground”, “Bedrock to Chill Out Ibiza” et “Clubbers Guide”. En effet, la liste des collaborations de l’artiste est impressionnante, réunissant les plus grands de la Dance music comme Erick Morillo, Jeremy Healy, Deep Dish, Rui Da Silva, Afrika Bambaataa, Hi-Gate, Adamski et Faithless.

Personnage récurrent dans le milieu de la Dance music des années 2000, Boy George a été propulsé dans les hits radio et clubs où, aux côtés de Pete Tong de la Radio 1, il aidera au lancement du titre phare « Ministry of Sound » de la compilation « The Annual ». L'album s'est vendu à plus de 200 000 exemplaires et a été le catalyseur du mouvement de label actuel. D'autres compilations faites par l’artiste prennent en compte « Galaxy Weekender », « Ministry of Sound’s », « Dance Nation » mais aussi les deux versions de l’album « The Annual » qui ont suivis, cette fois ci en collaboration avec un autre partenaire de longue date de la Radio 1 Joke, Judge Jules.

George présenta sa propre émission de radio durant 2 ans sur Radio 1, Kiss FM, Sirius et Galaxy. Puis fit des apparitions dans des émissions télévisées à travers le monde entier comme BBC 1 Jonathan Ross, BBC 2 Jools Holland, MTV Cribs, BPM:tv, Brit Awards, Never Mind the Buzzcocks, CNN, VH1, Top of the Pops et CD:TV.

Malgré l’obsession des médias sur les récentes polémiques à son sujet, la présence de Boy George reste toujours d'actualité dans l'industrie musicale et la presse tels que Rolling Stones, NME, Q Magazine, The Guardian, New York Times ou encore Mumbai Mirror, suivant de près sa carrière avec un incroyable zèle.

En cette année 2011, il sort un album solo "ORDINARY ALIEN" en licence sur la LABEL BACK UP RECORDINGS , continue à officier en qualité de DJ dans le monde entier et surtout prépare par la même occasion , le prochain retour de son groupe CULTURE CLUB avec une sortie d'un nouvel album et suivie d'une tournée mondiale.

Lundi 23 Mai 2011 - 18:12



Nouveau commentaire :

sur cette page