Connectez-vous S'inscrire

Brad Pitt: « Jouer un tueur me dérange moins qu’un personnage raciste »




Brad Pitt: « Jouer un tueur me dérange moins qu’un personnage raciste »
Le réalisateur australien Andrew Dominik, Brad Pitt et toute l’équipe de Killing Them Softly ont présenté leur film en Compétition à Cannes.

Brad Pitt a évoqué les personnages du film : »Nous jouons des personnages qui ont des opinions tranchées dans un pays divisé. Les points de vue que l’on aborde dans le film ne sont pas forcément les miens. Jouer un tueur me dérange moins qu’un personnage raciste. Jackie Cogan cherche à tuer doucement, pour que ce ne soit pas trop douloureux pour sa victime, qui doit mourir quoi qu’il arrive. Ce dernier point fait écho au business, qui peut être sans pitié. »

Pour le réalisateur « les personnages sont typiques des films criminels, mais ils ont un côté comique. Le personnage de Brad Pitt pense que le monde dans lequel nous vivons résulte de la sélection naturelle. »

Andrew Dominik a « trouvé que les personnages du roman de George V. Higgin, Cogan’s Trade, sont formidables. C’est un livre qui dépeint la criminalité. Lorsque j’ai commencé à l’adapter, je me suis rendu compte qu’il racontait aussi l’histoire d’une crise économique, celle du capitalisme. C’est une histoire éternelle. »

Et d’évoquer la violence dont est empreint son film : »J’aime la violence dans les films. Comment montrer les drames autrement que par la violence ? Les contes de Grimm sont violents mais ils adressent un message aux enfants. C’est un peu ce que fait Killing Them Softly. Dans le film, tous les personnages savent combien tuer peut être un sentiment culpabilisant. Alors ils tentent de rendre la violence indolore. Ils souhaitent qu’elle soit la moins cruelle possible pour leurs victimes. »

Mercredi 23 Mai 2012 - 13:30



Nouveau commentaire :

sur cette page