Connectez-vous S'inscrire

Broken English




Grand retour de l'égérie sixties, après des années 70 difficiles (c'est un euphémisme), cet album somptueux obtint un succès énorme (disque de platine) et mérité. Marianne Faithfull y est accompagnée de musiciens formidables, dont Stevie Winwood et Barry Reynolds (son alter ego guitariste, également compositeur). La production est cristalline, moderne (pour l'époque) sans être datée et met parfaitement en avant sa voix sublime qui, de pure et fragile, est devenue brisée et rauque au fil des ans et de ses excès. Outre de superbes originaux (dont le morceau titre et l'acerbe "Why D'Ya Do It" où l'on découvre un véritable auteur), elle reprend ici de façon splendide "The Ballad Of Lucy Jordan" (un hit) et le "Working Class Hero" de John Lennon.


Mardi 4 Décembre 2007 - 09:49
sur cette page