Connectez-vous S'inscrire

CALIFORNICATION SAISON 2 EN DVD




CALIFORNICATION SAISON 2 EN DVD
ENCORE PLUS DE « CUL »TE
Une seconde saison encensée partout dans le monde (La 4ème saison est d’ores et déjà signée), plus d’un million de fidèles lors de la diffusion des premiers épisodes de la saison 2 sur M6, des débats dans la presse, une qualité croissante indéniable : Les accrocs des péripéties sexuelles et des tendances dépressives de Hank Moody ne seront pas déçus. Cette seconde saison est encore plus riche, plus corrosive, plus amorale, plus trash que la précédente : Un must have et un parfait moyen de découvrir les aventures de Hank Moody !

Californication saison 2, la température monte, les sens sont encore plus sollicités.

Retrouver Hank Moody dans cette saison 2 pourrait facilement laisser penser que le personnage s’est assagi après avoir retrouvé un semblant d’équilibre avec l’amour de sa vie à la fin de la première saison, mais les vieux démons ne sont pas très loin et il se retrouve dans un nouveau cycle dépressif qu’il entretient avec un flegme magnifique et une déchéance dépressive presque jouissive… Le gimmick « Sex, Drogue & Rock’n Roll » n’a jamais aussi bien été usité et démontre que cette série est comme un bon vin (californien ?) elle se bonifie avec le temps.
D’ailleurs c’est pour cette saison que David Duchovny s’est vu décerner un Golden Globe dans la catégorie « meilleur acteur dans une série comique ». Une consécration prestigieuse pour un rôle taillé sur mesure pour l’acteur qui porte les valises, les addictions et les névroses de Hank Moody dans une nouvelle saison encore plus tendancieuse que la précédente.

Hank Moody de plus en plus humain

C’est peut-être également cet aspect terriblement humain du personnage qui rend Hank Moody si attachant, d’autant plus dans cette saison 2 et qui en même temps déchaîne les passions dans les médias notamment. Tantôt les hommes le mépriseront pour son laisser aller, son côté bout en train, ou le vénèreront pour sa capacité à oser, et dépasser les limites que notre morale nous impose. Les femmes seront touchées par ses failles, son charme, sa candeur, sa ferveur amoureuse ou horrifiées par son instabilité et son appétit sexuels, ses penchants autodestructeurs, son manque de maturité et son apparent sexisme. Mais qu’on l’aime ou qu’on le déteste, il est impossible de rester insensible à Hank Moody et sans doute encore plus dans cette nouvelle saison !

Hank Moody puissance 2

Si Hank Moody a un rapport totalement décomplexé et plus que volage vis-à-vis des femmes, envers les hommes il est tout au contraire fidèle … en amitié. Déjà son agent et ami de toujours, Charlie Runkle (Evan Handler – Sex and The City, The West Wing, Six Feet Under… -) a toujours été très présent dans sa vie, en véritable soutien et conseil autant professionnel, qu’artistique ou amical. Aussi dans cette nouvelle saison, il se trouve un pote, un ami, un reflet un peu plus déjanté de sa propre personne ; bref, un alter ego démesuré. En effet, pourquoi se contenter d’un seul personnage dépendant aux plaisirs, à un hédonisme hors norme ? Il se lie par hasard et dans une situation typique des tribulations de Hank, à savoir en prison, avec Lew Ashby (Callum Keith Rennie - Battlestar Galactica, 24h Chrono, The L World… -), une légende de la production musicale, qui le sollicite pour devenir son « nègre » et rédiger sa bio. De mésaventures en mésaventures, il en vient à vivre sous son toit, découvrant une sorte d’oasis dans laquelle la luxure sous toutes ses formes est encensée au quotidien. Drogue, femmes, oisiveté sont quelques uns des éléments qui rendront la vie de Hank Moody aussi douce que la peau d’une femme.

Encore plus de tentations pour Hank Moody

Sexe, drogue, alcool ; jamais Hank Moody n’avait été autant équilibré qu’en embrassant ces vices les bras grands ouverts. Après l’illusion d’un retour aux sources avec Karen, l’amour de sa vie et la déception qui s’en suit, la tentation prend les chemins divers dans lesquelles les courbes féminines sont autant d’appel au péché de chair. De la splendide Mädchen Amick (Damages, Les Experts : New York, Twin Peaks …), à la Lolita fatale, Mia interprétée par Madeline Zima (Heroes, Une Nounou d’Enfer …), de l’icône des années 80, Kathleen Turner (Serial Mother, Peggy Sue s’est mariée, La Guerre des Roses …) à la prostituée Trixie (Judy Greer) qui met en rivalité les deux potes Lew et Hank à propos de leurs exploits horizontaux, elles semblent pleuvoir sur son chemin. D‘ailleurs qu’elles soient potentiellement des conquêtes ou qu’elles croisent simplement son chemin, la série offre au protagoniste et aux téléspectateurs un plaisir visuel de tous les instants.
À dire que Los Angeles est une pépinière sans fin pour tout séducteur et coureur qui se respecte … ?

Toujours plus fort : Quand la réalité dépasse la fiction

Les rubriques people s’en sont nourries copieusement ; David Duchovny qui joue un personnage accro au sexe (entre autres) a avoué publiquement que cette dépendance était en fait bien réelle. En effet, l’acteur qui entretient une relation en dent de scie avec l’actrice Téa Léonie a admis lors d’une interview que son personnage et lui avait beaucoup en commun et qu’il avait du suivre une cure de désintoxication au sexe en 2008 n’arrivant plus du tout à gérer ces pulsions et mettant en péril sa vie de famille ! Terrible ironie du sort qui donne une saveur encore plus particulière à la vision de cette nouvelle saison.

CALIFORNICATION SAISON 2
Sortie le 27 Mai 2010
Prix : 29,99 € TTC

2 DVD - 12 épisodes

BONUS :

- Dans les coulisses de la série
- Caliwood : carte interactive des endroits clefs du tournage
- Quizz
- Galerie Photo

Coffret saison 1 + 2
Prix : 49.99€ TTC
5 DVD - 24 épisodes
Disponible uniquement en réseaux spécialisés et internet

Lundi 12 Avril 2010 - 13:21



Nouveau commentaire :

sur cette page