Connectez-vous S'inscrire

CD et DVD Grégory Lemarchal - Olympia 06




EXCLUSIF ! REGARDE UN EXTRAIT DU DVD LIVE (SORTIE LE 23 NOVEMBRE 2006)


Ecoutez Gregory Lemarchal et Lucie Silvas - Même si (LIVE)


Témoignage de la tournée triomphale du printemps 2006 avec pas moins de 4 Olympias complets, cet album « Olympia 06 » de Grégory Lemarchal résumé la jeune, mais déjà prolifique, carrière du gagnant de la Star’Ac 4… pour rappel, son premier album s’est écoulé à 250.000 exemplaires…

Vous pourrez y retrouver ses tubes « Ecris l’histoire » et « Même si » (en duo avec Lucie Silvas, venue spécialement de Londres pour assurer sa première partie, et chanter avec lui dans cette salle mythique) ainsi que des reprises totalement inédites comme « Aussi libre que moi » de Calogero ou « Nos fiançailles » de Nilda Fernandez, des standards de la variété pop française qui permettent à Grégory d’explorer, toujours plus, le feutre si particulier et la force de sa voix angélique…
Entouré de 5 musiciens, véritables « requins » de la scène pop-rock française, Grégory Lemarchal égrène avec émotion et énergie les 15 titres (+ intro + duo bonus avec Nolwenn Leroy) d’un répertoire sans faille, résolument scénique et de bonne augure pour l’avenir…

Le DVD « Olympia 06 » paraitra le 23 novembre prochain chez TF1 Vidéo…

Ecoutez Gregory Lemarchal - Ecris l'histoire (LIVE)


Grégory a été le premier interprète masculin à remporter la Star Ac après quatre mois d’un parcours exemplaire durant lequel ni la pression ni la difficulté n’ont eu raison de sa motivation : « Quand j’ai appris que je ferais partie des dix-huit candidats à entrer dans le château, je ne me suis pas enflammé. Tout ce que je demandais jusqu’à maintenant est qu’on me donne ma chance. Je savais que le reste ne dépendrait que de moi. »

Quatre mois d’émission auront donc suffit à révéler un interprète singulier, sensible, généreux et talentueux. Le charme et l’émotion qu’il dégage opèrent sur tous. Morceaux pop-rock ou ballades enlevées, aucun exercice de style ne semble pouvoir résister à ce fan de Céline Dion, initié aux grandes voix françaises par un père chanteur. « Mon père qui chante beaucoup m’emmenait au collège le matin en écoutant Serge Lama, Charles Aznavour ou Jacques Brel dans sa voiture. J’avais 12 ou 13 ans alors je ne me rendais pas complètement compte de la valeur de ces artistes. Aujourd’hui je m’aperçois qu’ils font partie de ma culture musicale et je remercie mon père pour cela. »

Né le 13 mai 1983 à La Tronche, près de Grenoble, Grégory Lemarchal n’est pourtant pas venu au monde avec la vocation. Sa générosité, sa pugnacité et son tempérament de battant ont d’abord été mis à disposition du sport et plus particulièrement du basket et du football, disciplines qu’il pratique dès le plus jeune âge au poste d’attaquant... évidemment ! Ce fan de l’Olympique de Marseille y a trouvé le catalyseur d’une énergie débordante et applique déjà à sa jeune carrière de chanteur les valeurs que lui a inculqué le terrain. « Avant la chanson, mon père était coach pour une équipe de basket de haut niveau. Il m’aide et me soutient depuis que j’ai pris la décision de chanter et me répète toujours que pour réussir dans ce métier, il faut appliquer les mêmes méthodes que dans le sport : de la rigueur, du travail et une hygiène de vie impeccable. Il me considère comme un artiste mais m’épaule aussi comme un préparateur physique. »

Le goût de l’effort, l’ivresse de la gagne et le culte du surpassement sont autant de raisons qui confortent Grégory dans son amour pour le sport. Mais un destin capricieux ne lui permet pas de le pratiquer à haut niveau, il lui faudra donc vivre sa passion par procuration en envisageant une carrière de journaliste sportif…projet avorté le 12 juillet 1998.
Ce soir-là, la France gagne la coupe du monde et Grégory perd un pari fait avec son père. Conscient de son potentiel, ce dernier « exige » de son fils une séance de karaoké lors des prochaines vacances, en cas de victoire des bleus. C’est ainsi que, quelques jours plus tard, à Argelès-sur-Mer, Grégory interprète Je m’voyais déjà d’Aznavour devant un parterre de campeurs médusés par son talent. Ironie du sort, c’est donc sa première passion qui l’amène au chant. Le verdict est sans appel : Greg a un don et il se doit de l’exploiter. « Je me souviens qu’avant de chanter pour la première fois devant un public, j’avais un trac incroyable. Il n’y avait aucune raison à cela puisque je ne chantais que pour m’amuser… et pourtant ! En descendant de la scène, ma mère, presque en larme, m’a dit qu’on entendait les mouches voler.

Sortie le 23 octobre chez Mercury
http://gregorylemarchal.artistes.universalmusic.fr/

Tracklisting CD :

Tracklisting :
01. Intro
02. Je deviens moi
03. Je suis en vie
04. Mon ange
05. Promets-moi
06. Il n'y a qu'un pas
07. Aussi libre que moi
08. Même si (en duo avec Lucie Silvas)
09. À corps perdu
10. Fais-moi un signe
11. Le feu sur les planches
12. Nos fiançailles
13. Pardonne-moi
14. Show Must Go On
15. Ecris l'histoire
16. Je t'écris
17. Bonus : Même si (en duo avec Nolwenn Leroy)

Tracklisting DVD :

Programme :

01. Je deviens moi
02. Je suis en vie
03. Mon ange
04. Promets-moi
05. Il n'y a qu'un pas
06. Aussi libre que moi
07. Même si (l'annonce ne précise pas s'il s'agit de la version avec Lucie, qui me paraîtrait plus plausible, ou la version entièrement française...)
08. À corps perdu
09. Fais-moi un signe
10. Le feu sur les planches
11. Nos fiançailles
12. Pardonne-moi
13. Show Must Go On
14. Ecris l'histoire
15. Je t'écris

Bonus :

Les coulisses du spectacle (26 min.)
5 clips vidéos
Le duo avec Chimène Badi
Making of du clip en duo avec Lucie Silvas

Caractéristiques techniques :

Format vidéo : 1.77 (16/9 Anamorphique compatible 4/3)
Audio : Stéréo 2.0, Dolby Digital 5.1 et DTS

Vendredi 20 Octobre 2006 - 21:04
sur cette page