Connectez-vous S'inscrire

Carlos Test du DVD




Carlos Test du DVD
Présenté au festival de Cannes 2010, la série Tv Carlos a tellement impressionné qu'elle a eu droit à une sortie cinéma où un film venait remplacer les trois parties de cette fiction télévisée réalisée par Olivier Assayas. C'est le test DVD de la version télé, sortie chez Studio Canal, que nous vous proposons.

LE FILM : 4/5
Bluffant, ce Carlos l'est assurément : révolutionnaire, escroc, homme à femme, tueur de sang froid, fin stratège et homme de médias... Carlos c'est tout cela à la fois et Assayas avait bien besoin de cinq heures pour parvenir à rendre la subtilité de cette personnalité ; le reste, l'indicible, il parvient même à nous le suggérer. Lire la critique complète de Carlos

LE DVD : 4/5
Premier bon point : l'image de cette édition rend parfaitement justice au travail de direction photographique. Lumière légèrement surexposée, couleurs désaturées; que ce soit la palette colorimétrique ou la gestion des niveaux de gris, les ambiances de la série sont retranscrites fidèlement et permettent de se replonger dans cette oeuvre géo-politique très bien rythmée. Le bruit vidéo, plutôt rare sinon dans les séquences en basse lumière, rajoute finalement de la densité à l'univers.

Deux pistes Dolby Digital 5.1 au choix. Une première en français, l'autre en multi-langues. Si vous pensez que les surrounds vont faire tout le travail, vous avez tort. Carlos est une fiction télévisée où le dialogue est roi. Du coup, ce sont les enceintes avants qui sont mises à contribution, en délivrant surtout des dialogues clairs. Les choix musicaux du réalisateur n'en ressortent que plus efficacement.

Un seul supplément avec un making-of d'une vingtaine de minutes, revenant sur la séquence de la prise d'otages des ministres de l'Opep, certainement la plus marquante de l'oeuvre. Olivier Assayas y va de son commentaire et nous éclaire sur la conception de cette dernière. Agrémenté de prises de vue des coulisses, le documentaire vaut vraiment le détour.

Dimanche 1 Août 2010 - 17:51



Nouveau commentaire :

sur cette page