Connectez-vous S'inscrire

Christophe Hondelatte pleure encore




Christophe Hondelatte, ancien présentateur de “Faites entrer l’accusé” sur France 2 et désormais chanteur, n’a pas tourné la page de France Télévisions et en tient encore rigueur au PAF. "J’aurais aimé être invité chez Michel Drucker mais ça ne s’est pas fait. Seule "(landmark). Daniela Lumbroso ":/fiche-repere/daniela-lumbrosom’a fait venir à “Chabada”. De toute façon, avec cette direction je suis tricard à la télé", explique-t-il dans une interview au magazine Technikart.

Par “direction”, le journaliste entend surtout Rémy Pfimlin, qui préside aux destinées de France Télévisions et qui, selon lui, “ne peut pas [le] saquer depuis qu’il a soutenu Arlette Chabot lorsqu’elle a été débarquée.” Et de préciser: “J’avais dit lors d’une émission télé sur TPS qu’elle avait été virée sur ordre de l’Elysée car le président Sarkozy n’avait pas aimé la couverture médiatique de France 2 lors de son divorce avec Cécilia.”

Dans Technikart, Hondelatte revient également sur son clash avec Natacha Polony dans l’émission “On n’est pas couché” le 24 septembre dernier. Il affirme ainsi que son départ brutal de l’émission a créé un buzz qui a profité à tout le monde. “J’ai trouvé assez malhonnête de sa part de lire à haute voix mes textes afin de les ridiculiser.(…) dit-il. En réalité, Natacha Polony voulait régler un vieux compte avec moi parce que je m’étais auparavant frité avec son mec, Périco Légasse (critique gastronomique, NDLR). Ce soir là, elle était en quelque sorte en mission et on le savait très bien tous les deux. D’où cette perceptible tension sur le plateau”. Hondelatte en profite, au passage, pour mettre un coup de griffe à Audrey Pulvar, l’autre chroniqueuse de Ruquier: “Elles n’ont ni la culture ni une vision pertinente du monde comme pouvaient l’avoir Naulleau et Zemmour.” Ben voyons. Et la vision d’Hondelatte, à quoi ressemble-t-elle? Le voilà même qui se plaint de s’être fait piéger par des journalistes de France-soir qu’il rend responsable de ses propres déclarations pour le moins discourtoises envers Frédérique Lantiéri, qui lui a succédé à “Faites entrer l’accusé”.

Mais Christophe Hondelatte a au moins deux sujets de satisfaction: son job à RTL et la chanson. Il compte d’ailleurs remixer son single “Dr House” en version électro et prépare un nouvel album. Au passage, il révèle que ses grimaces dans le clip de “Dr House” étaient dues à une prise de morphine pour soulager des douleurs au dos…

Jeudi 2 Février 2012 - 13:46



Nouveau commentaire :

sur cette page