Connectez-vous S'inscrire

Cinq choses à savoir sur Gil Scott-Heron




1. Depuis les annes 1970, il est un des pilliers de la musique afro-amricaine, rap et spoken word. De Lauryn Hill Mos Def, des slameurs au rappeurs, tous se rclament de lui ! Rares sont les artistes qui font autant autorit dans leur domaine. Il est, avec The Last Poets (galement au programme de Jazz la Villette), un des premiers avoir scand des textes refltant la vie dans les ghettos noir-amricains. Son titre Message to the messengers est un manifeste dans l'art de la rime.

2. Aprs seize ans d'absence, il a sorti un album en fvrier 2010. Le pote amricain, n le 1er avril 1949, n'tait pas retourn en studio depuis 1994. Avec I'm new here, 2010 marque l'anne du retour de celui que l'on surnomme "le messager". Et avec le temps, Gil Scott-Hron a gard sa voie grave et sa plume.

3. Ses chansons servent son engagement citoyen . Gil Scott-Heron est un artiste mobilis politiquement. Les titres de ses chansons sont sans dtours : The revolution will not be televised, Johannesburg. Depuis son premier opus en 1970, il se veut le porte-parole de la communaut noire aux Etats-Unies. Il a par la suite critiqu le rgime de l'Apartheid. Rcemment, il a refus de donner un concert en Isral.

4. Il est pass par la case prison. Toute lgende a sa face sombre. Les annes 1990 sont plus difficiles pour Gil Scott-Hron, malgr quelques succs d'estime. Il tombe dans les vices du crack. Il a t condamn deux fois un an de prison : en 2001 pour consommation de drogue et violence domestique , en 2006 pour possession de drogue .

5. Il est aussi crivain : Avant d'enregistrer son premier album, il avait publi un premier roman The vulture (Le vautour) qui n'eut aucun succs. Avec sa notorit grandissante, ce premier texte et d'autres ont trouv leur public. Le ghetto amricain reste son thme de prdilection.

Vendredi 10 Septembre 2010 - 12:22



Nouveau commentaire :

sur cette page