Connectez-vous S'inscrire

Cité de la Voile Eric Tabarly : Tour du monde en 80 livres les 22 et 23 octobre




Où peut-on croiser à la fois le père Jaouen, le navigateur Alain Thébault et le caricaturiste breton Nono ? A la Cité de la Voile Eric Tabarly, les 22 et 23 octobre prochains. La 4e édition de son salon du livre de mer « Les Mots ça gîte » joue la carte de la diversité et de l'éclectisme, en invitant le public à embarquer pour un « Tour du monde en 80 livres ». Romans parfumés à l'eau salée, carnets de voyages, essais, albums jeunesse, bandes dessinées, livres de photographies : une quarantaine d'auteurs, illustrateurs ou navigateurs échangeront avec le public lors de tables rondes, séances de dédicaces,..., autour de leur passion commune, la mer.

Plus qu'un voyage, le salon du livre de mer de la Cité de la Voile Eric Tabarly « Les mots ça gîte » propose cette année une escale littéraire originale, faite de moments de dédicaces privilégiés, de témoignages étonnants, d'échanges forts et d'animations iodées. Un salon « les pieds dans l'eau » qui propose de s'arrêter le temps d'un week-end sur les multiples Tours du monde, folles expéditions et épopées du grand large où la ligne d'horizon se sauve à l'infini...

Des livres qui ont le goût du large

Pour accueillir dessinateur de presse, écrivains de mer, navigateurs et artistes tout au long du week-end du 22 et 23 octobre, la Cité de la Voile dédie tout le rez-de-chaussée aux déambulations littéraires. Dans la Cité, des petits îlots permettront de s'arrêter pour s'offrir une dédicace, partager une anecdote de voyage ou écouter les marins-écrivains conter leurs aventures. Les auteurs à la plume salée Yvon Le Men (« Le Tour du monde en 80 poèmes »), Alexis Gloaguen (« Les Veuves de verre »), Hervé Hamon (« La Mer à mots choisis », « Paquebot »), Françoise Xénakis (« Moi, j'aime pas la mer »), Pol Corvez (« Rigoler comme une baleine »), Bruno d'Halluin (« Jon l'Islandais »), ... y côtoieront entre autres l'artiste de l'île de Groix Gwénola Wagon (auteur d'un livre-concept sur un tour du monde virtuel, « Globodrome ») et la peintre australienne Emelène Landon (« Un tour du monde en porte-conteneur »), mais aussi les caricatures farfelues du dessinateur de presse breton Nono. Autre rencontre de marque : le père Jaouen, fort en gueule et en cœur. Il embarque depuis près de 60 ans des naufragés de la vie à bord de deux voiliers et toujours avec cette philosophie : « Aimez-vous les uns et les autres, avec ça vous faites le tour du monde ».

www.citevoile-tabarly.com

Jeudi 1 Septembre 2011 - 22:37



Nouveau commentaire :

sur cette page