Connectez-vous S'inscrire

Clara Sheller - Saison 2




Trois ans après sa rencontre avec Gilles (François Vincentelli), Clara (Zoé Félix) vit un bonheur sans nuage auprès du jeune homme et de JP (Patrick Mille), son meilleur ami et confident homosexuel, qui vit dans l’appartement du dessus. Mais ce confort commence à lui peser. La prévenance de Gilles, son souhait d’officialiser leur couple, d’avoir un enfant, la terrorisent. Du coup, Clara fait des bêtises… Forte d’un succès retentissant à la diffusion de la première saison en 2005, la mini-série “Clara Sheller” fait un retour en fanfare sur France 2 en novembre 2008. Si les fans de la première heure seront déçus de ne pas retrouver les acteurs d’origine (la juvénile Mélanie Doutey, Frédéric Diefenthal et Thierry Neuvic), ils n’auront besoin que de quelques minutes pour être conquis par la nouvelle équipe. Zoé Félix, mutine et sexy, s’est emparée avec brio de ce rôle de femme enfant (sa meilleure performance à ce jour), et ses deux partenaires masculins ont repris le flambeau avec une justesse inespérée. Le créateur Nicolas Mercier, épaulé par le réalisateur Alain Berliner, signe une deuxième saison de six épisodes encore plus audacieuse et sexy, qui continue à dépeindre sans tabous les relations hommes femmes d’aujourd’hui et tient un discours moderne sur l’homosexualité . Digne des meilleures comédies de mœurs anglo-saxonnes, “Clara Sheller” avec sa bande originale branchée (Mirwais, Plain White T’s, Stranglers…) et son héroïne aux tenues vestimentaires à faire pâlir le quatuor de “Sex And The City”, se distingue des habituelles séries franchouillardes et prouve qu’en matière de télévision, la France a de la ressource. A noter qu’avec cette saison 2, “Clara Sheller” a remporté en 2008 le Prix de la meilleure série de prime time au festival de fiction TV de La Rochelle.
Interactivité : 4/5 Un making of sympathique en deux parties qui offre un aperçu du tournage, et des interviews des comédiens.
Image et son : 5/5 16:9 et DD 2.0.

Mercredi 3 Décembre 2008 - 21:20



Nouveau commentaire :

sur cette page