Connectez-vous S'inscrire

Clip "Un Monde à Changer" chanté par We Are One pour CeKeDuBonheur


Fondée en début d’année 2004, la jeune et dynamique association CéKeDuBonheur déploie toute son énergie afin d’améliorer la qualité de vie des enfants et adolescents hospitalisés.



Clip "Un Monde à Changer" chanté par We Are One pour CeKeDuBonheur
Ce clip de l’association, “un monde à changer” chanté par la chorale we are one, et soutenu par de nombreuses personnalités (Elie Semoun, Omar et Fred, Valerie Damidot, Anthony Kavanagh, Sonia Rolland, Isabelle Nanty, Gregoire, Zazie, M.Pokora, Nicolas Anelka, Robert Pires entre autres...)
Ce titre fut écrit et offert par Vitaa, qui soutient elle aussi, depuis longtemps, l' association.

Fondée en début d’année 2004, la jeune et dynamique association CéKeDuBonheur déploie toute son énergie afin d’améliorer la qualité de vie des enfants et adolescents hospitalisés.

En générant des rencontres avec de nombreuses personnalités du sport et du spectacle, en créant des espaces d’initiation aux pratiques artistiques, CéKeDuBonheur aide au maintien du lien social et lutte ainsi contre l’isolement lié au contexte difficile de l’hospitalisation.

Ces moments privilégiés sont, avant tout, des espaces de vie et de partage essentiels pour le moral des jeunes.



Plus concrètement

Depuis plusieurs années, les membres de CéKeDuBonheur travaillent, en partenariat avec les hôpitaux de Paris, comme l’hôpital Robert Debré – un des plus grands centres pédiatriques d’Europe – et, plus particulièrement, au sein de la Maison de l’Adolescent.

Les actions de CéKeDuBonheur sont actuellement au nombre de 2 par mois et concernent prés de 400 enfants et adolescents âgés entre 0 et 18 ans. Parmi ces actions, nous pouvons discerner:

* Des rencontres impromptues avec des artistes et des sportifs,
* Une grande fête pour Noël,
* Des fêtes d’anniversaire et de service,
* Des initiations aux pratiques artistiques.

En savoir plus sur http://www.cekedubonheur.fr

Mercredi 26 Janvier 2011 - 01:40



Nouveau commentaire :

sur cette page