Connectez-vous S'inscrire

Concours La pluie d'Or, le conte musical Rap : 7X2 places à gagner

LA PLUIE D'OR, LE CONTE MUSICAL RAP AU SUDDEN THEATRE A PARIS - Du 2 MARS AU 22 AVRIL 2011




L'HISTOIRE D'UN QUARTIER MAGIQUE :
Sur des airs de musiques urbaines et de mélodies orientales, la Pluie d'Or raconte les aventures d'un quartier magique en plein cÅ“ur de Paris... Loin du tumulte parisien, les habitants de ce lieu onirique coulent des jours heureux, depuis qu'une pluie magique est tombée sur leur quartier...

Mais l'harmonie du quartier va être bouleversée par l'arrivée d'Asia et Noah, deux orphelins au regard triste recueillis par la mère Fatma, célèbre habitante de la Pluie d'Or. Contrainte de partir à la recherche d'un remède qui leur rendrait le sourire, la mère Fatma va alors entreprendre un long voyage fantastique...

UN PROJET MUTILCUTUREL
Formé autour de l'histoire sincère et touchante de la jeune auteure Salima Drider et porté par Oslwald Mavoungound d'Une Goutte d'Organisation Production, ce projet multiculturel et multi-générationnel a réuni 7 comédiens de tout âge passionnés par des arts différents : L'écriture, la musique, le dessin, la comédie. C'est une histoire construite autour de valeurs de tolérance, d'intégration et de diversité.

La Pluie d'Or bénéficie également du soutien de la Direction des Affaires Scolaires de la ville de Paris, de la Mairie du 18e ainsi que celui de Raymond Acquaviva (Directeur de l'école de théâtre les "Ateliers Sudden").

Après 56 représentations au Sudden Théâtre, la pluie d'Or partira en tournée dans toute la France dès le mois d'octobre 2011

Mars :
les mercredis à 10h et 16h30
les dimanches à 16h30

Avril :
les mercredis à 10h et 15h30
les dimanches à 15h45

Tous les jours du 09 au 22 avril à 10h et 15h45 et le week-end à 15h45.

Réservations auprès du Sudden Théâtre : 01 42 23 27 67
Tarifs : 5 euros, 8 euros, 10 euros et 13 euros.

Sudden Théâ¢tre
14 bis, rue Sainte Isaure
75018 Paris
Métro : Jules Joffrin

JEU TERMINE


Mercredi 23 Mars 2011 - 22:03



Nouveau commentaire :

sur cette page