Connectez-vous S'inscrire

Coup de foudre à Rhode Island




Journaliste veuf, affublé de trois filles dont une ado en pleine crise, Dan (Steve Carell) n’a pas beaucoup le loisir de penser à lui. Mais dans la librairie de Rhode Island, où il est venu passer le week-end en famille, il tombe nez à nez avec la femme de ses rêves (Juliette Binoche). Le coup de foudre est réciproque. Le hic, c’est que cette perle rare est aussi la nouvelle fiancée de son jeune frère (Dane Cook)… En dépit de son titre, “Coup de foudre à Rhode Island”, dans les salles françaises en 2008, est bien plus qu’une simple comédie romantique hollywoodienne. L’essentiel ici n’est pas le couple Steve Carell-Juliette Binoche, dont l’osmose n’est pas véritablement éloquente, mais Steve Carell lui-même. Comme l’indique le titre original (“Dan In Real Life”), il est le nerf de ce portrait d’un père de famille débordé, dévoué et vulnérable, qui pète les plombs en redécouvrant le sentiment amoureux. Peter Hedges, réalisateur de “Pieces of April” et scénariste nominé aux Oscars en 2002 pour l’adaptation du fabuleux “Pour un garçon”, met en scène cette comédie humaine mélancolique, mais résolument optimiste, avec une sensibilité et un sens de la dérision remarquables. Autre atout du film : la musique, inspirée et audacieuse, du jeune anti-folker norvégien Sondre Lerche, qui illumine littéralement chaque scène. Interactivité : 3/5 Dans le making of, Peter Hedges confie avoir voulu rendre hommage à son père et parle de sa passion pour les acteurs. On apprécie également le reportage sur la musique. Le cinéaste s’est délibérément démarqué des productions du genre (où la bande originale consiste souvent en un florilège de tubes pop) en confiant la musique à Sondre Lerche, jeune musicien révélé en 2001 par son album “Faces Down” (c’est aussi le nom de son groupe qu’on peut apercevoir dans la scène finale). Egalement au programme, des scènes inédites intéressantes et un bêtisier ponctué du rire expansif de Juliette Binoche. Image et son : 5/5 La version française et la version originale sous-titrée sont proposées en DD 5.1 et DD 2.0.

Mardi 17 Mars 2009 - 23:21



Nouveau commentaire :

sur cette page