Connectez-vous S'inscrire

DAVID GARRETT arrive en France avec l'album Rock Symphonies

Sortie en France le 28 mars 2011


LE VIOLONISTE DAVID GARRETT REVISITE LES CLASSIQUES DE LA POP ET DU ROCK DANS SON NOUVEL OPUS ROCK SYMPHONIES



DAVID GARRETT arrive en France avec l'album Rock Symphonies
Il donne une nouvelle intensité aux tubes de U2, Nirvana, Metallica, Aerosmith et bien d'autres. Avec l'Orchestre Philharmonique de Prague

Avec Rock Symphonies, David Garrett – "Meilleur Nouvel Artiste Classique 2009" –témoigne de son amour pour le classique et le rock en fusionnant les genres avec une rare intensité. Il réinterprête ses morceaux fétiches du rock — des titres signés U2, Nirvana, Metallica ou encore Aerosmith. Le jeu minimaliste du violoniste virtuose David Garrett brille avec précision et puissance, soutenu par son propre groupe et l'Orchestre Philharmonique de la Ville de Prague.

"Je suis un grand fan du rock, style années 80," déclare David Garrett. "J'adore ces ballades puissantes. Et je pense qu'en rajoutant un orchestre, on élève le rock à un autre niveau.”

Pour David Garrett, 28 ans, l'évolution vers Rock Symphonies est naturelle. Lors de sa tournée 2009 il donne des concerts aux quatre coins du monde, alternant des dates en club avec son groupe de rock et des concerts classiques le lendemain au sein d'un orchestre symphonique… Il est rare de mener deux carrières ; les réussir est un fait exceptionnel. Fan de rock et de classique, le violoniste David Garrett se plaît à jouer avec les codes des deux univers : “J'ai toujours aimé entendre un groupe de rock qui jouait accompagné d’un orchestre. La musique s'élève d'un cran,” observe David Garrett. “Tous les musiciens aiment avoir le son complet de l'orchestre derrière eux. C'est une expérience incroyable.”

David Garrett ne hiérarchisent pas les genres : parmi ses idoles, Jimi Hendrix et Jimmy Page, ou encore Itzhak Perlman et Ida Haendel.

"Le choix d'un répertoire est avant tout une question d'instinct. Pour ce projet c'était plutôt facile : on avait un thème – le rock – et on a sélectionné des morceaux avec une rythmique très forte, que ce soit du Beethoven ou du Metallica. J'ai le concept de ces “Rock Symphonies” dans ma tête depuis des années. J'ai toujours su qu'une connexion très forte existait entre classique et rock : on retrouve dans les deux, rythme et concision. »

Dans Rock Symphonies certains titres – “Kashmir”, “Walk This Way” – tombent sous le sens (et, comme le remarque David Garrett, Aerosmith avait déjà défriché le 'crossover' des genres en collaborant avec Run-DMC). Mais il y a des choix plus surprenants encore, comme cette combinaison de “Vertigo” (U2) avec Vivaldi (Les Quatre Saisons) ou encore la Cinquième de Beethoven ('5th') revisitée, avec sa mélodie qui faisait déjà le bonheur des discothèques à la fin des années 70 – 5th est ici recréée comme un titre culte. "Beethoven avait un pouvoir de séduction proche de la 'rock-star'," explique David Garrett.

Lundi 14 Février 2011 - 17:58



Nouveau commentaire :

sur cette page