Connectez-vous S'inscrire

DIS L’HEURE 2 AFRO ZOUK Volume 1


Après « Dis L’Heure 2 Rimes » (Rap RnB-2001) et le single « Tourner des pages » de Saya et Passi (qui installe le titre au Top des classements radio avec 150 000 singles vendus), le projet concept multi artistes « Dis L’Heure 2 » est né.. Ensuite, les senteurs des Antilles et des Caraïbes ont parfumé les ondes de l’été 2003.



En effet, c’est parmi les best seller de cette année que « DIS L’HEURE 2 ZOUK » s’est hissé. Avec plus de 200 000 albums et 900 000 singles vendus, il va sans dire que l’accueil du public sur ce projet fut incontestablement enthousiaste. Le tubissime « Laisse parler les gens » reste encore ancré dans nos mémoires, tout comme « Ma Rivale » qui lui a succédé avec brio.

Fort de ces succès, Passi réunit donc, en juin 2004, les talents d’artistes incontournables de la scène Ragga/Dancehall, pour réaliser 20 titres inédits de « DIS L’HEURE 2 RAGGA DANCEHALL » (90 000 albums ont été écoulés), comprenant notamment le single « Elle veut » de Taïro et Flya (vendu à plus de 100 000 exemplaires).

Pour le 7ème Anniversaire du Label ISSAP PRODUCTIONS, Passi et son équipe présentent en 2005, un nouveau projet :« DIS L’HEURE 2 AFRO ZOUK» Vol 1. Cette nouvelle facette de la musique Afro-caribéenne réunit, dans un esprit Bisso, de nouveaux artistes afro-zouk et des talents reconnus tels que Koffi Olomidé, Papa Wemba, Meiway, Werrason, DJ Jacob. Guy Guy Fall ( Extra Musica), Tonton Ben, Jocelyne Labylle, Lââm, Singuila, Karine, Mpassi , Sweety et Lynnsha .

Avec « DIS L’HEURE 2 AFRO ZOUK» Vol 1, 15 titres inédits s’offrent à vos oreilles.

Dj jacob et Teeyah fustigent « Le Malin » pendant que Nichols tonne l’heure dans un mémorable « Time to Zouk » . Les magnifiques voix afro-antillaises de Lâam et Jocelyne Labylle ne permettront pas l’ennui sur le hit « ça m’a saoulé ». Denyse et Didier nous donnent la tendance de l’été avec « African Vibes », alors que la génération de nos parents communiera avec la nôtre, grâce aux voix de Singuila et Papa Wemba, adulant l’excellent « Anita », véritable ode à la femme africaine.

Entre Afrique et Caraïbe, on retrouve toujours la même « Chaleur Africaine », comme le chantent si brillamment MPASSI, Ben J (Neg’Marrons) et Werrason, sur un rythme aussi envoûtant qu’entraînant.

Dans cette« Ambiance à gogo » (African Chegue, Kaysha, Jacob Desvarieux, Hillya), on rencontre souvent des mythomanes et comme le disent Tevecinq, Serpent noir, Dj Arafat, Dj Caloudji, et Marginal, c’est du « Pipo ». C’est aussi ça, les soirées zouk afro.

Mais comme partout, l’amour n’est pas en reste : Tonton Ben entraîne Carine Haddadou dans un langoureux « My Love », tout comme Eddy Goyor, Denyse et Nadja s’entremêlent dans un fabuleux électro-afro-hispanique « Es el l’amor».

Si certains ne bougent pas, « C pas grave » dixit le tube de Kaysha . Vous pouvez leur répondre « Laisse-moi danser», comme Jacob Desvarieux, Jany et Stomy Bugsy. Le besoin d’évolution est présent avec de vrais « Guerriers » (Meiway & Al Peco). Thierry Cham et Koffi Olomidé nous l’annoncent : « C Gâté », car le talent est véritablement au rendez-vous.

Avec :« DIS L’HEURE 2 AFRO ZOUK» Vol 1, le rythme renaît entre scène française, antillaise et africaine, avec un soupçon de Rap RnB. La vibe reprend son droit et l’oreille n’en est que mieux soignée. La qualité se danse, la qualité se sent. Ce projet réunit une trentaine d’interprètes et plus d’une quinzaine de compositeurs et réalisateurs, dans un feu d’artifice de sons et de couleurs. Preuve que l’afro zouk, à la base de nombreux tubes actuels, a encore de longues années devant lui…

Lundi 6 Février 2006 - 00:49
sur cette page