Connectez-vous S'inscrire

DVD Half Nelson de Ryan Fleck


Half Nelson

* De Ryan Fleck



Dans un lycée défavorisé de Brooklyn, dont la majorité des élèves sont noirs, la rencontre miraculeuse entre un jeune et brillant professeur d’histoire toxicomane (Ryan Gosling) et l’une de ses élèves (Shareeka Epps) que la vie a rendue exceptionnellement mature… Extension d’un court-métrage primé à Sundance en 2004 (Gowanus Brooklyn), Half Nelson emprunte son titre à une prise de catch, métaphore sur le fait de se trouver en mauvaise posture et de devoir se battre pour en sortir.

Premier long-métrage de Ryan Fleck, écrit avec sa complice Anna Boden (également monteuse et productrice), ce film indépendant tourné caméra à l’épaule avec un budget dérisoire et beaucoup d’acteurs débutants, a le mérite de ne jamais verser dans le cliché ni le pathos. Il brosse le portrait de deux personnages désenchantés : un jeune prof qui voulait faire la différence et qui n’y croit plus, et une jeune noire manipulée par un oncle dealer, lucide et sans illusion sur son avenir.

Malgré la tristesse inhérente au sujet, le ton du film reste léger et porteur d’espoir (ne serait-ce que par le lien d’amitié inattendu qui se crée entre les deux personnages). Le parti pris des auteurs de ne pas juger ni véritablement s’engager, est à la fois la force et la faiblesse du film, qui maintient un statu quo un peu frustrant. Le rythme lancinant, les plans un peu trop répétitifs plombent également un peu trop le récit. En revanche, Ryan Gosling (l’acteur le plus doué de sa génération), dont le personnage de marginal, touchant et intense, rappelle celui qu’il interprétait dans The United States Of Leland, est époustouflant. Sa performance a été saluée par une nomination à l’Oscar en 2007. Entre autres récompenses, le film a remporté le Prix du Jury à Deauville en 2006.

Mercredi 5 Mars 2008 - 23:48
sur cette page